Repêchage 2015

Jack Eichel, l'espoir numéro deux

Publié | Mis à jour

Le talentueux Jack Eichel aurait probablement été repêché au tout premier rang de n’importe quel autre repêchage de la LNH des dernières années. Mais pas cette année. l'Américain sera appelé en deuxième en raison d’un certain Connor McDavid.

Toutefois, ce n’est pas en raison du manque de talent d’Eichel. Loin de là.

Cette saison, Eichel s’est adjugé le trophée Hobey-Baker remis au meilleur joueur universitaire aux États-Unis. Il est devenu le deuxième athlète de première année à obtenir cet honneur; le premier étant Paul Kariya en 1993.

Le jeune homme de 18 ans ne s’est pas arrêté là. Il a d’ailleurs été le joueur le plus productif de la première division de la NCAA avec 71 points, dont 26 buts, en 40 parties. Il a été nommé la recrue de l’année, le joueur de l’année et le joueur le plus utile du tournoi éliminatoire de l’Association Est de hockey de la NCAA.

Il a également été le capitaine de l’équipe américaine du dernier Championnat du monde de hockey junior. Son équipe s’est toutefois inclinée lors des quarts de finale face à la Russie.

Les Sabres de Buffalo, qui ont enchaîné les déceptions récemment, devraient se réjouir de la potentielle sélection d’Eichel.

Les Sabres n’ont pas remporté la loterie, qui leur aurait accordé le premier choix du repêchage, et ce, même s’ils ont terminé au dernier rang du classement général en 2014-2015. Ils n’ont également pu mettre la main sur l’entraîneur-chef Mike Babcock malgré une offre plus lucrative que celle des Maple Leafs de Toronto.

Eichel devrait ramener un peu de bonne humeur dans la vie du directeur général Tim Murray. Ce dernier a également mis le grappin sur Evan Rodrigues, le coéquipier d’Eichel à Boston University, qui était joueur autonome.

La reconstruction de la formation de l’État de New York passera nécessairement par Eichel. Comme McDavid à Edmonton, il devrait permettre aux partisans de sa nouvelle formation de voir la vie un peu plus en rose.