Repêchage 2015

Top 10 des espoirs québécois : positions 10 à 6

Publié | Mis à jour

Le repêchage de la Ligue nationale de hockey aura lieu cette semaine à Sunrise, en Floride. TVA Sports offrira une couverture complète de l’événement, qui sera diffusé en direct sur nos ondes.

En attendant, voici cinq des 10 meilleurs espoirs québécois de la cuvée 2015.

10. Nicolas Roy (Saguenéens de Chicoutimi), centre, 6 pi 4 po, 195 lb

Le tout premier choix du repêchage de la LHJMQ de 2013 avait connu une bonne première campagne dans le circuit Courteau avec 41 points en 63 duels. Petite amélioration en 2014-2015 avec 50 points en 68 parties.

Toutefois, la cote de popularité de l’attaquant de 6 pi 4 po a semblé avoir baissé, lui qui est passé du 25e au 45e rang des patineurs nord-américains lors du classement final de la Centrale de recrutement de la LNH.

Roy a également obtenu six points, dont trois buts, lors du Championnat du monde des moins de 18 ans.

9. Jérémy Lauzon (Huskies de Rouyn-Noranda), défenseur, 6 pi 2 po, 193 lb

Lauzon a grimpé de 23 positions entre le classement de mi-saison de la Centrale de recrutement de la LNH et la liste finale. Actuellement, il est 42e espoir chez les patineurs nord-américains.

Avec les Huskies de Rouyn-Noranda, Lauzon a récolté 36 points en 60 matchs en plus de passer 88 minutes au banc des punitions. Il a d’ailleurs été le 20e joueur d’arrière le plus puni dans la LHJMQ lors de la dernière campagne.

8. Guillaume Brisebois (Titan d’Acadie-Bathurst), défenseur, 6 pi 2 po, 175 lb

Brisebois a connu une campagne 2014-2015 avec 28 points, dont quatre buts. Il a toutefois conservé un différentiel de -40 avec la pire équipe de la LHJMQ, le Titan d’Acadie-Bathrust.

Quoi qu’il en soit, Brisebois a été classé au 41e rang du classement final de la Centrale de recrutement de la LNH. Toutefois, le défenseur de 6 pi 2 po était 30e à la mi-saison.

7. Nicolas Meloche (Drakkar de Baie-Comeau), défenseur, 6 pi 2 po, 204 lb

Ce sont les qualités défensives de Meloche qui l’ont fait atterrir au 40e rang des patineurs nord-américains sur la liste finale de la Centrale de recrutement de la LNH.

Meloche possède un style robuste, du haut de ses 6 pi 2 po, comme le démontrent ses 99 minutes de punition en 44 parties en 2014-2015.

Cependant, Meloche peut également aider à l’attaque, lui a récolté 34 points, dont 10 buts, lors de la dernière campagne. Son puissant tir frappé est un atout indéniable.

6. Gabriel Gagné (Tigres de Victoriaville), ailier droit, 6 pi 5 po, 186 lb

Gagné est l’un des espoirs que les Tigres de Victoriaville ont reçu dans l’échange qui avait envoyé Philippe Danault aux Wildcats de Moncton lors de la campagne 2012-2013. Il n’avait alors aucun match d’expérience dans le circuit Courteau.

En deux saisons dans les Bois-Francs, l’imposant attaquant de 6 pi 5 po n’a pas déçu, récoltant 96 points en 134 rencontres, dont 59, avec 35 buts, en 67 duels en 2014-2015.

D’ailleurs, à la mi-saison, Gagné était classé un 48e rang des patineurs nord-américains selon la Centrale de recrutement de la LNH. Il a amélioré son sort jusqu’au 36e échelon.

En raison de son physique imposant et de ses capacités à marquer, Gagné pourrait intéresser certaines équipes à la recherche d’un attaquant de puissance.