Club de foot Montréal

De mieux en mieux pour l’Impact

Ian Gauthier / TVA Sports

Publié | Mis à jour

Les choses vont de mieux en mieux en MLS pour l’Impact de Montréal. Les hommes de Frank Klopas se sont réveillés en cinquième place au classement de l’association Est, lundi matin.

Une place qui, à la fin de la saison, leur permettrait d’accéder aux éliminatoires. Mieux encore, l’Impact a un ou plusieurs matchs en main sur toutes les équipes de la Major League Soccer.

Avec 17 points en 12 rencontres, l’Impact en a autant que le Crew de Columbus, qui se retrouve toutefois sixième au classement, ayant disputé trois matchs de plus que les Montréalais. L’Impact aura aussi l’occasion de doubler les détenteurs de la quatrième place, le Toronto FC (qui a 19 points), puisque les deux équipes s’affronteront mercredi.

Après un début de saison en dents de scie, lors duquel l’attention des joueurs était nettement tournée vers la Ligue des champions, le bleu blanc et noir a retrouvé du poil de la bête le 16 mai dernier avec une percutante victoire de 4-1 au stade Saputo contre le toujours redoutable Real Salt Lake.

En incluant ce gain, l’Impact a maintenant cinq victoires à ses sept dernières sorties, dont une précieuse obtenue à Columbus, la première à l’extérieur depuis septembre 2013. Et il ne faut pas oublier non plus cette place en finale du championnat canadien obtenue à l’arraché en mai, contre un Toronto FC qui ne voulait rien lâcher, mais qui s’est néanmoins incliné.

Les meneurs font le travail

Cette bonne séquence du onze montréalais a de nouveau permis aux trois grands leaders de l’équipe de s’illustrer. À commencer par le défenseur belge Laurent Ciman, nommé joueur du match par les partisans samedi dernier au terme de la victoire contre Orlando.

«Je suis sur le point de manquer de qualificatifs, a confié le gardien Evan Bush au sujet de son coéquipier, au Journal de Montréal. Il a un bon moteur, parfois j’aimerais mieux qu’il ne court pas à l’autre bout du terrain, mais on le prend comme il est.»

«Il sait freiner les jeux dangereux avant même qu’ils ne surviennent», a souligné avec justesse l’entraîneur Klopas.

Evan Bush continue pour sa part son irrépressible progression. Le gardien peut d’ailleurs se donner le mérite de la victoire de 2-1 obtenue contre le FC Dallas, alors qu’il avait réalisé plusieurs arrêts spectaculaires en fin de match pour préserver l’avance des siens.

Puis, Ignacio Piatti continue d’être la bougie d’allumage en attaque. Depuis le match contre le Real Salt Lake, l’habile numéro dix a inscrit deux buts et participé à trois autres. Il semble être au cœur de toute attaque menaçante de l’Impact.

Le meilleur à venir?

Il y a lieu de croire que la situation de l’Impact continuera à s’améliorer dans les prochains mois.  L’équipe a déjà effectué une importante remontée au classement et dispose de plusieurs matchs en main pour continuer à aller vers le haut.

L’effectif pourrait aussi être amélioré de façon significative. La période des transferts de la MLS s’ouvre le 8 juillet prochain et l’Impact dispose de deux places de joueur désigné toujours vacantes. Si le directeur technique Adam Braz les comble dans les prochaines semaines, l’équipe n’en sera que plus redoutable.

Et si elle entre en éliminatoires, tout peut arriver.