LNH

Un vide profond...

Publié | Mis à jour

Moins de 48 heures après avoir vu les Blackhawks de Chicago soulever la coupe Stanley, le directeur général du Lightning de Tampa Bay, Steve Yzerman, et son entraîneur-chef, Jon Cooper, sont revenus sur l’après-saison qui a mené les «Bolts» jusqu’en finale.

Cooper avait la mine basse lorsqu’il s’est présenté aux médias en conférence de presse, mercredi. Le natif de la Colombie-Britannique en était à sa première saison complète avec une organisation de la Ligue nationale de hockey.

«Ça prendra un peu de temps avant de pouvoir comprendre réellement ce qui s’est passé lors de la série finale, a admis celui qui avoue ressentir un sentiment de "vide profond" depuis la défaite des siens. Je crois cependant que nous aurions pu profiter davantage des premiers matchs de la série [...], mais ils [les Blackhawks] ont trouvé le moyen de remporter ces parties.»

«Les Blackhawks méritent d’être les champions, a avoué Cooper. Personne ne veut perdre, mais on s’est fait battre par une équipe qui mérite [le titre]. [...] Cependant, nous savons maintenant ce que ça prend pour se rendre jusque-là.»

Yzerman, pour sa part, avait déjà les yeux rivés sur la prochaine saison des siens. S’il avoue se sentir «dévasté» par la défaite de son équipe, il croit quand même que ses hommes ont fourni un effort admirable dans les séries.

«Nous sommes extrêmement fiers de la façon dont notre équipe a joué. [...] Travailler avec une telle intensité, soir après soir, c’est quelque chose de très difficile [à accomplir].»

Il croit tout de même que son équipe doit être meilleure sur les unités spéciales pour espérer soulever la coupe dans un avenir rapproché.

«L’idée, c’est de faire mieux avec les éléments que nous avons», a précisé le directeur général de la formation de Tampa Bay qui veut faire d’une éventuelle prolongation de contrat de Steven Stamkos «sa priorité numéro 1».