LNH

Après Paquette, Cooper s'échappe

Publié | Mis à jour

Cédric Paquette s’est échappé en conférence de presse il y a quelques jours, après son but décisif lors du troisième match de la série-finale de la coupe Stanley entre le Lightning de Tampa Bay et les Blackhawks de Chicago. Samedi, c’était au tour de Jon Cooper.

En répondant à une question d’un journaliste qui lui demandait s’il se sentait victime des mauvais rebonds, l’entraîneur de la formation floridienne est allé droit au but.

«Je ne l’avais pas vu de cette façon, mais, oui, c’est de la merde, a indiqué Cooper, avec une pointe d’humour.

«Les cinq parties se sont terminées avec un écart d’un but, a continué Cooper, plus sérieusement. La marge d’erreur de chaque équipe est minime. Tu regardes ce qui s’est passé avec Bishop et Hedman (NDLR : lors du premier but des Blackhawks), c’était accidentel. Je repense (également) au quatrième match lorsque Stamkos avait un filet ouvert, mais la rondelle a effleuré le bâton de (Brent) Seabrook. Mais nous avons joué de chance également.

«Nous ne pouvons nous asseoir et nous dire "oh, pauvres nous".»

Outre la malchance sur le but de Sharp, en première période, le Lightning a perdu les services de Nikita Kucherov alors que ce dernier avait presque battu Corey Crawford. Il a plutôt terminé sa course contre le poteau et n’est pas revenu au jeu.

Cooper n’a pas divulgué d’informations quant à l’état de santé de son joueur.