LNH

Une douce amertume pour Vasilevskiy

Publié | Mis à jour

Le gardien du Lightning de Tampa Bay Andrei Vasilevskiy a peut-être eu besoin d’un traducteur lors des échos de vestiaire de son équipe, mais il s’est bien débrouillé tout comme il l’a fait dans la défaite de 2-1 aux mains des Blackhawks de Chicago, mercredi.

Le jeune Russe âgé de 20 ans et 10 mois est devenu le plus jeune gardien à jouer en finale de la Coupe Stanley depuis Patrick Roy avec les Canadiens de Montréal en 1986. Il a appris qu’il serait le gardien partant en matinée et a bénéficié des conseils de Ben Bishop avant la rencontre.

«Il m’a donné des conseils sur quelques joueurs des Hawks, qui tiraient haut ou plus bas, a précisé Vasilevskiy.

Le numéro 88 du Lightning a bien géré ses émotions dans le premier match de sa carrière en séries éliminatoires, tout comme lors de cette entrevue dans sa deuxième langue.