LNH

Kane hante encore les Flyers

Publié | Mis à jour

Le repêchage de 2007 a été historique pour les Blackhawks de Chicago, qui ont parlé au tout premier rang pour la première fois.

Et c’est Patrick Kane qui a été sélectionné.

Le directeur général de l’époque, Dale Tallon, ne le savait pas encore, mais ce premier choix allait transformer le cours de l’histoire de l’équipe.

Les Blackhawks avaient ravi Kane aux Flyers de Philadelphie, qui s’étaient pourtant classés bons derniers et qui avaient le plus de chances d’obtenir ce premier choix à la loterie deux mois plus tôt.

Contre toute attente, les Blackhawks ont repêché en premier et les Flyers en deuxième.

Ceux-ci ont sélectionné un autre Américain, James van Riemsdyk, mais il a opté pour l’Université du New Hampshire, alors que Kane a amorcé sa carrière professionnelle dès l’automne suivant.

À sa première saison dans la Ligue nationale de hockey, Kane a marqué 21 buts et a inscrit 72 points, obtenant ainsi le trophée Calder remis à la recrue de l’année.

Deux ans plus tard, la recrue Van Riemsdyk et les Flyers atteignent la finale de la Coupe Stanley contre Kane et les Blackhawks.

C’est nul autre que le premier choix de 2007 qui tranche le débat. Kane marque le but en prolongation dans le sixième match et procure une première coupe Stanley aux Blackhawks depuis 1961.

Une autre coupe Stanley?

En juin 2012, Van Riemsdyk est échangé aux Maple Leafs de Toronto en retour du défenseur Luke Schenn.

Une année plus tard, Kane mène encore les Hawks à une autre coupe Stanley en remportant notamment le trophée Conn Smyth, remis au joueur par excellence des séries.

Il pourrait permettre ces jours-ci aux Hawks d’enlever une troisième coupe Stanley en six ans.

Le repêchage de 2007 a véritablement transformé l’histoire des Blackhawks. Un repêchage qui hante toujours et encore les Flyers.

(D’après un reportage de Stéphane Turcot)