LNH

«Ça nous donne un avantage» -Mantha

Publié | Mis à jour

Maintenant que son entraîneur a été promu par le grand club, tous les espoirs sont permis pour Anthony Mantha.

À sa première saison chez les professionnels, l’ancien des Foreurs de Val d’Or a fait ses classes sous les ordres de Jeff Blashill, qui vient d’être nommé entraîneur-chef des Red Wings de Detroit.

Cette promotion, Mantha la voit comme une occasion en or de se tailler une place dans la LNH dès le prochain camp d’entraînement, tout comme le défenseur Xavier Oueller.

«Le fait qu’il soit promu, c’est sûr que ça nous donne un avantage», a-t-il dit sur les ondes de TVA Sports, mardi midi.

«Il nous a vu jouer toute l’année. Il sait de quoi on est capable. Il essaie de nous développer pour que l’on perce dans la LNH.»

«Un entraîneur exceptionnel»

L’espoir de 20 ans a enfilé 15 buts et compilé 33 points en 62 rencontres avec les Griffns de Grand Rapid, cette saison. Il dit avoir été encadré tout au long de la campagne.

«C’est un entraîneur exceptionnel», a lancé le choix de premier tour des Wings en 2013.

«Il m’a apporté beaucoup. Toute la saison, il m’a expliqué ce que je devais faire pour améliorer mon jeu pour jouer dans la Ligue nationale.»

«Selon lui, j’ai le bagage d’habiletés nécessaire, mais je dois améliorer ma combativité et je dois l’apporter à un niveau supérieur. C’est sur ça que nous avons misé.»

Même mentalité que Babcock

Lorsque Mantha décrit Blashill, force est de constater que les Wings embauchent une copie conforme de Mike Babcock : un système défensif rigide avec une grande latitude pour l’attaque.

«C’est la même mentalité que Babcock», d’expliquer le Longueuillois.

«Offensivement, tu peux faire ce que tu veux, tant que tu ne causes pas de revirement. Il te laisse miser sur tes talents offensifs.