Canadiens de Montréal

Petry : Bergevin a flairé la bonne affaire

Publié | Mis à jour

La première question à se poser quand on apprend que Jeff Petry a signé un nouveau contrat de six ans d’une valeur de 33 millions $ avec les Canadiens de Montréal, c’est de savoir si le directeur général Marc Bergevin a fait une bonne affaire.

À 27 ans, Petry entre clairement dans la meilleure période de sa carrière en tant que défenseur.

Cet aspect, ajouté au fait qu’il s’est progressivement présenté comme l’un des éléments les plus importants de la brigade défensive des Canadiens à la fin de la saison régulière et en séries, faisait de lui l’un des joueurs les plus convoités en vue du marché des joueurs autonomes cet été.

Dans un bassin estival plus ou moins alléchant, il allait être un des plus gros poissons, peut-être avec Cody Franson, passé des Maple Leafs de Toronto aux Predators de Nashville en février.

Si les noms de Christian Ehrhoff, de Paul Martin, de Mike Green et de Lubomir Visnovsky sont certes intéressants, Petry aurait certainement touché plus d’argent qu’eux à la table de négociation, notamment à cause de son âge et de sa fiabilité.

Comme le Journal de Montréal l’a souligné, à 5,5 millions $ par année, Petry devient le troisième défenseur le mieux payé des Canadiens, derrière P.K. Subban (9 millions $) et Andrei Markov (6 millions $).

Il n’a pas volé ce statut dans la hiérarchie : au sein d’une équipe minée par un effort offensif généralement mal organisé, Petry a terminé au troisième rang chez les défenseurs avec trois points.

De plus, il s’est imposé comme un des meilleurs du club en possession de rondelle. Son pourcentage Corsi de 54,09 % l’a placé au deuxième rang chez les défenseurs derrière Greg Pateryn (55,74 %) et au sixième rang au total.

Voici également une courte liste de défenseurs de la LNH au salaire à peu près équivalent à la nouvelle rémunération de Petry. À vous de juger si Bergevin a bien fait en convainquant l’arrière de rester à Montréal à ce prix.

Voyez notre top 3 des meilleurs moments de Petry cette saison.

Défenseurs dans la tranche salariale de Petry* :

30 points et plus

Brent Seabrook, Blackhawks de Chicago : 5,8 millions $
Brent Burns, Sharks de San Jose : 5,76 millions $
Matt Niskanen, Capitals de Washington : 5,75 millions $
Mark Streit, Flyers de Philadelphie : 5,25 millions $
Dennis Wideman, Flames de Calgary : 5,25 millions $

Moins de 30 points

Jeff Petry, Canadiens de Montréal : 5,5 millions $
Tobias Enstrom, Jets de Winnipeg : 5,75 millions $
Brooks Orpik, Capitals de Washington : 5,5 millions $
Matt Carle, Lightning de Tampa Bay : 5,5 millions $
Jay Bouwmeester, Blues de St. Louis : 5,4 millions $
Zach Bogosian, Sabres de Buffalo : 5,143 millions $

*(Source : NHLNumbers.com)