LNH

«On ne veut pas répéter ce mot-là» -Toews

Publié | Mis à jour

Même s’ils atteignent la finale de la Coupe Stanley pour une troisième fois en six ans, les Blackhawks de Chicago ne veulent pas entendre parler de dynastie.

Les hommes de Joel Quenneville évitent même de prononcer ce mot pour ne pas déroger de l’objectif principal.

«Peut-être qu’après ma carrière vous pourrez m’en parler», a indiqué le capitaine Jonathan Toews, mardi, veille du match initiale de la finale.

«On ne veut pas répéter ce mot-là dans notre vestiaire. On vit toujours le moment présent et on ne se préoccupe pas de la grande histoire de notre équipe lors des cinq ou six dernières années.