LNH

Les Hawks rejoignent le Lightning en finale

Publié | Mis à jour

Jonathan Toews n’a que 27 ans, mais il a écrit un autre chapitre de sa légende lors du septième match de la finale de l’Association de l’Ouest, samedi. Inspirés par leur capitaine, les Blackhawks de Chicago ont triomphé des Ducks d’Anaheim, 5-3, au Honda Center.

À voir : Sommaire

Avec cette victoire convaincante, les Hawks retrouveront en finale de la Coupe Stanley le Lightning de Tampa Bay. La finale des palmiers entre une équipe de la Floride et une autre de la Californie n’aura donc pas lieu. Pour la troisième fois en six ans, Chicago sera du grand rendez-vous.

Encore une fois, les Hawks ont misé sur la contribution de leurs gros canons. Toews, qui a le don de se lever dans les grands moments, a montré le chemin à suivre en marquant les deux premiers buts du match. Il a rapidement cassé les reins des Ducks.

Patrick Kane (trois aides), Brandon Saad (un but), Brad Richards (deux aides) et Duncan Keith (deux aides) ont aussi répondu à l’appel.

Du côté des Ducks, Ryan Getzlaf et ¬Corey Perry n’ont pu opérer leur magie. Ils n’ont pas été à la hauteur de l’événement malgré un filet de Perry sur une passe de son capitaine en troisième période.

Corey Crawford a repoussé 35 tirs pour signer la victoire, contre seulement 21 arrêts pour Frederik Anderson.

Pour Bruce Boudreau, l’histoire se poursuit. Depuis ses débuts comme entraîneur-chef dans la Ligue nationale de hockey, il a gagné une seule fois un septième match en sept occasions.

La touche du capitaine

Il y a un an, les Blackhawks ont vécu la déception d’un revers au septième duel de la finale de l’Ouest contre les Kings de Los Angeles. L’équipe de Joel Quenneville n’avait visiblement pas l’intention de subir le même affront deux années d’affilée.

En bon capitaine, Toews a ouvert le bal dès les premières minutes. Il a bondi sur un retour de lancer de Niklas Hjalmarsson pour ouvrir la marque.

Et ce n’était que le début pour Toews. Durant une punition à Jakob Silfverberg, Toews a doublé l’avance des siens. Cette fois, il a déjoué le Danois Anderson d’un bon tir des ¬poignets.

À sa dernière visite à Anaheim, Toews avait marqué les deux buts des Hawks en troisième période pour forcer la prolongation dans un match finalement remporté par les Ducks. Signe d’un joueur des grandes occasions, il a réussi les quatre derniers filets de son équipe sur la glace adverse.

Même scénario

Les Blackhawks ont poursuivi leur domination au deuxième engagement. Brandon Saad et Marian Hossa ont tour à tour touché la cible. À mi-chemin dans cette rencontre cruciale, c’était 4-0 pour les visiteurs. Et c’était aussi le chant du cygne pour les «Canards».

À la fin du deuxième tiers, Ryan Kesler a décoincé le pointage pour les Ducks.

Si les Hawks avaient un instinct de revanche, les Ducks devaient avoir l’impression de revivre le même cauchemar. Au deuxième tour l’an dernier, la bande à Getzlaf et Perry avaient perdu 6-2 contre les Kings lors du septième match. À mi-chemin en période médiane, les Ducks perdaient cette rencontre 5-0.

Il n’y a pas eu de remontée magique en troisième malgré deux buts de l’équipe locale, ceux de Perry et de Matt Beleskey. Brent Seabrook a aussi marqué pour les Hawks.

En 2010 et en 2013, les Blackhawks ont gravé leur nom sur le précieux trophée. Ils viseront donc un troisième titre en moins d’une décennie.

La finale de la Coupe Stanley entre le Lightning et les Blackhawks s’ouvrira mercredi à Tampa.