Coupe Memorial 2015

«Notre pire match depuis cinq, six mois» - Raphaël Maheux

Publié | Mis à jour

Organisateurs, bénévoles, voire les gens des médias qui besognent comme des forcenés depuis une semaine souhaitaient, secrètement, obtenir congé jeudi soir. Ils n'avaient pas prévu que les Remparts omettraient de se présenter au travail mercredi.

«C'est inacceptable de débuter un match aussi important que ça à plat. La beauté de la chose, c’est que nous aurons la chance de nous reprendre demain (jeudi soir) dans un match sans lendemain. Aucun vétéran ne voudra terminer sa saison jeudi. Les punitions nous ont coûté cher», a pesté l'attaquant de 20 ans Marc-Olivier Roy.

Y’a-t-il un psychologue dans la salle? Son aide serait précieuse pour vulgariser le blocage mental qui semble paralyser les Remparts face à l’Océanic au Colisée Pepsi depuis le début de l’année 2015. Le syndrome dure depuis six matchs.

«Les punitions nous ont coûté des buts et privé du momentum. Nous devons apprendre à jouer à cinq contre cinq. Chaque gars devra se regarder dans le miroir. Ça fait 18 matchs qu'on joue contre eux. Y’a pas d'excuses qui tiennent. Les partisans nous encouragent avec force et nous devrons leur donner une victoire demain», a ajouté Roy.

Les joueurs devront aussi savoir sur quel pied danser avant ce match décisif pour les deux clubs parce que chaque officiel semble posséder son livre des règlements durant ce tournoi.

«Il n'y a aucune raison de sortir comme ça, estimait pour sa part le défenseur Raphaël Maheux. Nous n'avions pas d'énergie et nous n’avons jamais pris notre rythme. C’est inexplicable et inacceptable. J’espère que le message passera et que nous cesserons de prendre de mauvaises punitions.»

«C'est notre pire match depuis cinq, six mois. La beauté du hockey, c'est qu'on recommence demain matin (jeudi) à 0-0. On sait que nous sommes capables de jouer contre eux. On l’a démontré durant la saison et durant les séries. »