Coupe Memorial 2015

Les Remparts passent en demi-finale

Mario Morissette / Le Journal de Québec

Publié | Mis à jour

Les Remparts de Québec sont aussi imprévisibles que le climat de la vallée du Saint-Laurent et les champions de la Coupe du Président sont désormais en vacances!

Le match était présenté en direct à TVA Sports.

À voir:

Un boulet de Morin

Au lendemain d'une performance désastreuse au dernier match de la phase préliminaire, les Diables rouges ont vaincu l'Océanic de Rimouski par 5-2 au match de bris d’égalité du tournoi de la Coupe Memorial Mastercard.

«Nous avons joué du hockey plus inspiré. Quel match nous avons obtenu de la part des Verrier, Roy et Fucale», a mentionné l’entraineur en chef des Remparts Philippe Boucher qui a su après le match qu’il était moins riche de 10 000 $.

«Je viens de dire à ma petite fille que nous n’irons pas en vacances cet été. Sérieusement, je suis allé trop loin. Je vais m’excuser auprès de Richard Trottier et Olivier Gouin pour mes propos. Même si j’ai les mains dans les poches derrière le banc, j’ai beaucoup d’émotions.»

Il s’agissait du premier triomphe des Diables rouges sur la patinoire du Colisée Pepsi après six défaites d’affilées écopées aux mains de la formation rimouskoise. «La loi de la moyenne», a dit l’entraineur des vaincus Serge Beausoleil.

«Suis-je déçu de perdre contre les Remparts? Je suis déçu tout court! Je suis très fier de mes joueurs et nous pouvons sortir d’ici la tête haute. On a bataillé ferme», a dit Beausoleil qui n’a pas raté l’occasion de féliciter les Remparts pour leur performance et l’organisateur en chef du tournoi Louis Painchaud.

«Il y a beaucoup de respect entre nos deux organisations», a enchainé Boucher.

Face aux Rockets

Quelque 6500 spectateurs ont été témoins de cette victoire qui propulse les Québécois en demi-finale du tournoi où ils affronteront, vendredi soir, les Rockets de Kelowna. Québec a vaincu (4-3) les champions de la WHL en levée de rideau du tournoi.

Jérôme Verrier, avec deux, Anthony Duclair, Adam Erne et Marc-Olivier Roy ont marqué les buts des Remparts. La riposte de l’Océanic est venue des bâtons de Samuel Morin et Jérémy Lépine.

Une page tournée

La défaite de l’équipe de toute une région sonne le glas sur de belles carrières juniors de porte-couleurs de l’Océanic; les Morin, Gauthier, Kostalek, Desrosiers amorceront dans quelques mois une carrière professionnelle. Un espoir partagé par les 20 ans des Bleus Christopher Clapperton, Alexis Loiseau et Charles-David Beaudoin.

«Nos trois joueurs de 20 ans ont été des compétiteurs incroyables tout au long de notre parcours. J’ai dirigé Loiseau pendant quatre ans et il n’a pas raté un match.»

Vaincu à ses deux premiers matchs, Rimouski n’a pas atteint le même niveau de fougue que durant la finale de la LHJMQ. «On a vécu les effets (négatifs) d’une longue série. Ça nous a pris du temps de retomber sur nos pieds. On a beau le dire mais c’est autre chose de le faire.»