Tennis

C'est fini pour Eugenie à Paris

Publié | Mis à jour

C’est bel et bien fini pour Eugenie Bouchard à Roland-Garros.
 
Après avoir subi l’élimination en simple au premier tour, la Québécoise a perdu dès son premier match en double mixte, jeudi, où elle jouait aux côtés du Bélarussien Max Mirnyi.
 
La paire s’est inclinée 6-1 et 6-4 devant les deuxièmes favoris, les Américains Mike Bryan et Bethanie Mattek-Sands.
 
Toutefois, la joueuse de 21 ans semblait sereine et détendue après son duel du jour. Elle envisage d’ailleurs de mieux performer lors des tournois à venir.
 
«Après ma défaite de mardi, c’est certain que j’étais démoralisée, mais tout cela est fini et maintenant, je dois regarder l’avenir, a-t-elle mentionné dans son entrevue d'après-match. Ça ne sert à rien de continuer de s’attarder sur ce qui s’est passé. Sur le coup, ç’a fait mal, mais tout est oublié.»
 
«Mon objectif est de disputer le plus de tournois possible afin d’être fin prête pour Wimbledon», a-t-elle ajouté, le visage souriant et rayonnant, à propos de sa préparation sur le gazon.
 
«Je veux seulement retrouver le niveau» 
 
De plus, la représentante de la Belle Province ne semblait pas s’en faire avec l’échec encaissé aux côtés de Mirnyi.
 
«Ce genre de match est plaisant à jouer, mais on ne ressent pas la même pression qu’en simple et les choses se déroulent différemment ici, surtout quand on parle de montées au filet, a-t-elle précisé.
 
«Mais cela ne changera rien à ma préparation. Je veux seulement retrouver le niveau de jeu auquel je suis habituée.»
 
Chez les femmes, Bouchard s’était avouée vaincue 6-4 et 6-4 face à la Française Kristina Mladenovic, mardi. Elle n’a savouré la victoire que sept fois en 17 occasions depuis le début de l’année.
 
Par ailleurs, en double féminin, la Canadienne Gabriela Dabrowski a aussi perdu d’entrée de jeu.
 
Aux côtés de sa partenaire Alicja Rolsolska, elle a mordu la poussière face à la Taïwanaise Yung-Jan Chan et à la Chinoise Zheng Jie, 6-4 et 6-1.