Crédit : JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Coupe Memorial 2015

Draisaitl déçu d’assister à distance à la relégation de l’Allemagne

Publié | Mis à jour

Le Championnat mondial de hockey junior 2015 n’éveille pas nécessairement des souvenirs très heureux pour le joueur de centre des Rockets de Kelowna Leon Draisaitl.

L’attaquant allemand est passé par le même chemin qu’Anthony Duclair, étant retourné au niveau junior après avoir commencé la saison dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Toutefois, contrairement à ce que les Rangers de New York ont fait avec Duclair, les Oilers d’Edmonton avaient refusé de libérer Draisaitl pour participer au Mondial junior. Résultat: l’Allemagne n’a pas été en mesure d’éviter la relégation.

Puis, dans un autre exemple de gestion douteuse de l’ancienne organisation des Oilers, il a été renvoyé au niveau junior tout de suite après la compétition.

Un pas en avant

«Ce n’est jamais plaisant de voir son équipe être reléguée, a-t-il confié. La majorité de mes meilleurs amis jouaient pour cette équipe, et j’ai grandi avec la majorité de ces derniers. Ce n’est jamais facile de voir quelque chose comme ça. J’étais déçu et j’aurais aimé pouvoir les aider. En même temps, j’ai vécu un rêve en jouant dans la LNH.»

Avec du recul, le troisième choix au total de l’encan de 2014 comprend la décision des Oilers.

«J’étais un peu déçu. Je vivais un rêve en jouant dans la LNH à 18 ans. Par contre, ça m’a permis de faire un pas en avant. Je ne suis pas fâché et je suis heureux de me retrouver avec une équipe gagnante, ici, à Kelowna.»

L’an prochain, il aura une réelle chance de se tailler un poste régulier à Edmonton et de jouer avec Connor McDavid.

«Il est un joueur qui peut changer un match à lui seul. Ce n’est pas le genre de joueur que l’on voit souvent. De pouvoir jouer avec lui, c’est très spécial et ce sera excitant.»