Anaheim - Chicago

La rédemption de Vermette

Publié | Mis à jour

Le Québécois Antoine Vermette a été laissé de côté à quelques reprises par son entraîneur-chef Joel Quenneville depuis le début des séries éliminatoires.

Toutefois, lors du quatrième match face aux Ducks d’Anaheim, samedi, le numéro 80 a fait les choses en grand.

En deuxième prolongation, Vermette a pris son propre retour de lancer avant de déjouer Frederik Andersen.

Cette réalisation donnait évidemment la victoire aux Blackhawks de Chicago, 5-4, mais égalait du même coup la série, 2-2.