Coupe Memorial 2015

«J’ai vécu des moments difficiles» -Angelo Esposito

Mario Morissette / Agence QMI

Publié | Mis à jour

Il n’avait que 16 ans lors de la conquête de la coupe Memorial. Fortune et gloire lui étaient destinées. Cependant, de vilaines blessures aux genoux ont fait dérailler les plans de carrière d’Angelo Esposito.

«Mentalement, j’ai vécu des moments difficiles, mais tu dois finir par accepter (ton destin)», a dit le Montréalais qui a mis sa carrière en veilleuse l’automne dernier, question de se refaire une santé.

«Ma carrière n’est pas encore terminée. Je m’entraîne avec Scott Livingston (l’ancien responsable du conditionnement physique chez le Canadien de Montréal). Mes genoux vont bien et je ne me jamais senti aussi bien depuis longtemps. J’ai bon espoir de renouer avec la compétition à l’automne.»

À propos de 2006, Esposito a rappelé que des chevaux un peu fous arpentaient le vestiaire des Diables rouges. Les Alexander Radulov, Mathieu Melanson et Joey Ryan (absents samedi à l’exemple de Todd Chinova) ne prenaient pas leur douche à l’eau bénite!

«Des gars très différents formaient notre équipe et ces différences se sont avérées l’une de nos forces. Puis, avec Patrick (Roy) derrière le banc, nous n’avions pas le choix de gagner!»