Crédit : JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Coupe Memorial 2015

Quand on croit avoir tout vu!

Agence QMI / Mario Morissette

Publié | Mis à jour

Les Remparts de Québec se sont retrouvés dans une situation inhabituelle, voire inédite, vendredi, durant les 46 dernières secondes de la troisième période quand ils ont dû se défendre à six patineurs contre trois.

Durant une altercation survenue quelques secondes après qu’Adam Erne ait marqué dans un filet désert et gonflé à deux buts l’avance des Diables rouges, une altercation a éclaté entre plusieurs joueurs.

Hyperactifs durant cette empoigne, le Diable rouge Nikolas Brouillard a écopé de deux mineures pour rudesse et une infraction du même type a été décernée à son coéquipier Anthony Duclair.

Chez les Rockets de Kelowna, Dillon Dube qui avait lancé les hostilités à l'aide de coup de coude à la tête Duclair (au centre de la patinoire) et Brouillard, a reçu une mineure pour rudesse et une inconduite (majeure).

Résultat, Québec s’est retrouvé en double désavantage numérique et quand l’entraineur Dan Lambert a retiré à nouveau son gardien Jackson Whistle, les champions de la WHL se sont retrouvés sur la glace avec deux fois plus de patineurs que leurs rivaux de la «Q»!

«Ce n’était pas la situation idéale. On m’a d’abord expliqué que nous jouirions à cinq contre quatre, puis c’est devenu à six contre trois», a tenté d'expliquer l’entraineur en chef des Remparts, Philippe Boucher.

Situation bizarre

Le centre Kurt Etchegary, les défenseurs Raphaël Maheux et Ryan Graves ont été délégués pour cette mission impossible avant que le jeu reprenne. «J’ai dit à Raphaël que ça faisait beaucoup de joueurs à couvrir, a observé le gardien Zachary Fucale. Ça peut arriver. Tout s’est passé tellement vite, mais nous sommes restés calmes et disciplinés.»

Malgré un déficit ramené à deux patineurs, Québec a empêché les Rockets de créer l’égalité durant les 36 dernières secondes. «C’était assez bizarre comme situation. Je n’avais jamais rien vu de semblable depuis le début de ma carrière. Pire, les Rockets ont compté un but après dix secondes», a noté le défenseur Matt Murphy.

«Ce genre d’affaires n’arrive pas souvent», a enchainé Duclair.

«Nous devons apprendre à éviter (les moments de) frustration et les punitions.»

Du côté des Rockets, l'attaquant Rooke Chartier a admis n'avoir jamais bénéficié d'une attaque aussi massive. «La situation nous était favorable. Je n'avais jamais rien vu de comparable même au hockey mineur!»