New York Rangers - Tampa Bay

«Ben nous a sortis de la misère» - Jon Cooper

Publié | Mis à jour

Bien que son gardien Ben Bishop n’ait pas été aussi solide au cours des deux dernières rencontres que lors des matchs précédents, l’entraîneur-chef du Lightning de Tampa Bay, Jon Cooper, garde foi en lui.

«Aucune équipe ne peut se rendre aussi loin en séries éliminatoires sans miser sur un gardien qui peut la sortir d’embarras. Or, Ben nous a sortis de la misère à quelques reprises. La plupart du temps, il a été solide comme le roc, a lancé Cooper, quelques instants avant que sa troupe ne mette le cap sur New York.

«Et pour un jeune qui n’avait jamais participé à un match éliminatoire avant cette saison, et qui se retrouve sous les feux de la rampe, je trouve qu’il passe le test haut la main.»

Trois buts devraient suffire

Aux yeux de Cooper, le problème ne se situe pas entre les poteaux, mais plutôt à quelques pieds devant ceux-ci.


«On doit protéger notre filet de façon plus adéquate. On ne peut pas toujours avoir besoin de six buts pour gagner. Normalement, trois filets suffisent pour la victoire», a-t-il souligné.


Pour le défenseur Jason Garrison, c’est la vitesse des Rangers qu’il faut d’abord retrancher.

«On doit limiter leur nombre d’occasions de marquer. Il semble qu’ils aient bénéficié de quelques impairs de notre part lors de leurs attaques, ce qui leur a permis d’exploiter beaucoup leur rapidité.

Pour contrer cela, on doit resserrer notre jeu en territoire neutre», a-t-il affirmé.

Loin de l’enclave

Ces impairs ont souvent permis aux attaquants des Rangers de s’approcher de Bishop sans trop de difficulté.

«On doit les forcer à travailler en périphérie. Ils ont marqué quelques buts depuis le devant du filet. C’est un aspect de notre jeu défensif qu’on doit absolument corriger», a fait remarquer l’arrière Braydon Coburn.

«On n’est pas le type de formation qui aime jouer du hockey ouvert, a ajouté Garrison à ce sujet. On est une équipe dont le plan de match consiste à défendre d’abord son filet. Il semble qu’on y ait dérogé un peu ces derniers temps.»

Tampa Bay a d’ailleurs accordé 10 buts à ses deux derniers matchs.