LNH

Vermette visiblement très insatisfait

Publié | Mis à jour

Antoine Vermette s’est amené à Chicago en provenance des Coyotes de l’Arizona avant la date limite des transactions en février dernier dans un échange pour aider les Blackhawks en séries.

Or, l’attaquant québécois a été laissé de côté pour le match numéro 3 de la finale de l’Association de l’Ouest contre les Ducks d’Anaheim et le scénario risque de se répéter pour la quatrième rencontre, prévue pour ce samedi.

Lorsque interrogé sur le sujet par la chaîne TVA Sports, vendredi, Vermette a paru fort mal à l’aise et a été incapable de cacher son insatisfaction.

«Je ne sais pas ce qui se passe, a avoué le vétéran de 32 ans. Pour moi, c’est une mauvaise surprise. Je suis déçu et pas content de ma situation. J’analysais que je jouais bien. J’ai eu un bon dernier match à Anaheim. Mon travail est de me tenir prêt.

«Je n’ai pas vraiment l’intention de m’éterniser sur le sujet. Je n’ai pas envie d’attirer l’attention sur mon cas personnel, mais... Je pense que je vais garder ça comme ça.»

La production de Vermette a été anémique depuis son départ des Coyotes : il n’a enregistré que trois aides en 19 matchs. En séries, il a inscrit un but et une aide en 10 rencontres. Au match numéro 2 Hawks-Ducks, il a été employé pendant une vingtaine de minutes; une forte hausse de cinq à 10 minutes en comparaison avec son temps d’utilisation moyen des séries.

Les Blackhawks ont cédé Klas Dahlbeck et un choix de premier tour au prochain repêchage de la LNH. Vermette touche 3,75 millions $ actuellement dans le cadre de la dernière année de son contrat en vigueur et deviendra joueur autonome sans compensation cet été.

Chicago tire de l’arrière dans la série contre les Ducks, 2-1.