Wolves vs Generals

Crédit : QMI Agency

Coupe Memorial 2015

Un peu de sang québécois chez les Generals

Publié | Mis à jour

Il y a un peu de sang québécois chez les Generals d’Oshawa et, le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est du sang québécois de champion qui coule dans les veines de Jeremy Brodeur.

Le fils de Martin Brodeur est l’auxiliaire de Ken Appleby chez les Generals. Après être passé par le réputé programme américain de Shattuck-St. Mary's, le gardien de 18 ans a décidé de suivre les traces de son frère Anthony et du paternel, en se joignant à la Ligue canadienne de hockey. Il n’aurait toutefois pu faire comme Anthony et porter l’uniforme d’une équipe du Québec, puisqu’Oshawa l’avait repêché.

En 19 sorties, il a maintenu une fiche de 13-4-2, une moyenne de 2,47 et un taux d’efficacité de 0,900.

Tout ça, en vivant avec les comparaisons avec son père, match après match.

«Ce n’est pas nécessairement difficile de jouer avec le nom Brodeur dans son dos, mais c’est sûr que les gens pensent automatiquement à mon père quand ils pensent à moi. Je veux juste être moi et jouer mon style. Je ne veux pas être comme mon père, car de toute façon, c’est impossible de jouer comme lui, il est spécial! Je veux être moi-même», a-t-il exprimé dans un français plus que respectable.

Un traducteur gratuit!

Brodeur passe toujours quelques semaines à Montréal pendant la saison morte et, en plus, la famille chez qui il habite à Oshawa parle français. Il a donc pu conserver ses bases dans la langue de Molière.

Évidemment, les connaissances de Brodeur dans cette langue l’ont déjà forcé à jouer à l’interprète avec ses coéquipiers depuis son arrivée à Québec.

«Depuis qu’on a pris l’avion qu’ils me demandent comment on dit telle chose, comment on dit une autre! C’est le “fun” quand même.»

Tous les matchs de la Coupe Memorial Mastercard seront diffusés en direct sur les ondes de TVA Sports.