LNH

Avantage Ducks

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le premier but en séries de Simon Després s’est avéré le filet qui a fait la différence dans une victoire de 2-1 des Ducks d’Anaheim face aux Blackhawks de Chicago, jeudi, lors du troisième match de la finale de l’Association de l’Ouest.

Les Ducks prennent ainsi les devants 2-1 dans la confrontation. La quatrième rencontre aura lieu samedi au United Center de Chicago.

Cette rencontre était diffusée sur les ondes de TVA Sports.

À VOIR : Sommaire

Pas opportuniste ce Kesler

Perry change de bâton à la vitesse de l'éclair

Un premier pour Després

Després, joueur RAM du match

Le défenseur, qui a été acquis des Penguins de Pittsburgh à la date limite des transactions, a touché la cible avec seulement 55 secondes à faire au deuxième vingt, sur un tir sur réception.

Ryan Getzlaf et Cam Fowler ont obtenu des aides sur la séquence. Després, originaire de Laval, en était à un 18e match éliminatoire en carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

«[Després] était calme, même s’il n’évolue pas de son côté, a analysé l’entraîneur-chef des Ducks, Bruce Boudreau.

«Il est gros et fort, alors il peut bien protéger la rondelle. C’est très positif. Il n’a pas souvent la chance de lancer sur réception à sa position, mais il a réussi et marquer. C’était un excellent tir.»

Le Québécois a été le joueur le plus utilisé par Boudreau, passant 23 min 06 s sur la glace, dont 4:05 en infériorité numérique. Il a totalisé deux lancers et autant de mises en échec. Il a également bloqué deux tirs.

«Nous formons une équipe qui n’a pas peur de se sacrifier, a soutenu le gardien Frederik Andersen au sujet des 27 lancers bloqués par ses coéquipiers. C’est super d’avoir un tel groupe de joueurs devant vous. Ça m’aide beaucoup.»

Patrick Maroon a profité d’un avantage numérique pour ouvrir la marque en première période, redirigeant un tir d’Hampus Lindholm derrière Corey Crawford. Getzlaf s’est également fait complice sur la séquence. L’imposant joueur de centre domine la LNH avec 14 mentions d’aide ce printemps.

Kane s’illustre

Toujours en première, Patrick Kane a nivelé la marque, marquant un superbe but du revers, son huitième de la valse printanière.

Le spectaculaire numéro 88 a eu une belle occasion de forcer la tenue d’une prolongation dans les derniers instants du match lorsqu’il s’est amené fin seul face à Andersen.

Le gardien danois a tenu bon, réalisant l’un de ses 27 arrêts de la soirée. Il a d’ailleurs été nommé la première étoile de la soirée.

À l’autre bout de la patinoire, Crawford a repoussé 25 des 27 rondelles dirigées vers lui.

Sans Vermette et Teravainen

Chez les Hawks, qui ont été incapables de profiter de cinq avantages numériques, le Québécois Antoine Vermette ainsi que Teuvo Teravainen étaient laissés de côté au profit de Kris Versteeg et Joakim Nordstrom.

Du côté des visiteurs, Tomas Fleischmann et l’ancien défenseur du Canadien de Montréal James Wisniewski font partie des joueurs qui ont regardé la partie depuis la galerie de presse.