Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUÉBEC/AGENCE QMI

LHJMQ

«Nous avons mérité notre place au tournoi» - Fucale

Publié | Mis à jour

Quelque 36 heures après avoir quitté la patinoire du Colisée Financière Sun Life la tête basse et avec un goût de cendre dans la bouche, le gardien des Remparts de Québec, Zachary Fucale, a plaidé, mercredi matin, que le temps était venu de tourner la page et de regarder vers l’avant.

«Cette défaite fut difficile à absorber, mais nous sommes fiers de nous être rendus aussi loin en séries éliminatoires. Nous avons mérité notre place au tournoi de la Coupe Memorial et nous serons capables de compétitionner avec les autres équipes», a proclamé Fucale, gardien vainqueur de cette finale nationale en mai 2013 sous les couleurs des Mooseheads de Halifax.

«À l’exemple des Matt Murphy, Brian Lovell et Ryan Graves (l’an dernier avec les Foreurs de Val-d’Or), j’ai participé à ce tournoi il y a deux ans. À Saskatoon, nous étions un club de l’autre bout du pays. Nous vivrons une expérience totalement différente dans le rôle des hôtes. Nos ''fans'' nous pousseront (au dépassement). Ils ont hâte à ce tournoi depuis que Québec a été choisie (en avril 2014).»

« La compétition est vive »

Comme c’est souvent le cas, les équipes de l’Ontario et de l’Ouest se pointent à la Coupe Memorial avec des réputations d’invincibilité. Des dieux sur lames qui pourtant ont vu des clubs du circuit Courteau remporter trois finales d’affilée avant que la WHL (Oil Kings d’Edmonton) ne freine cette dynastie en mai dernier à London. «La compétition est vive entre les trois ligues. Quelle est la meilleure? Ce débat dure depuis très longtemps!»

Dès vendredi, Fucale et Anthony Duclair vivront des retrouvailles avec deux anciens coéquipiers d’Équipe Canada junior, Madison Bowey et Josh Morrissey, défenseurs étoiles des Rockets de Kelowna.

L’attaquant Rourke Chartier n’est pas un inconnu pour ces Diables rouges puisqu’il a participé aux camps d’ÉCJ, à l’exemple de Michael Dal Colle (Oshawa).

Puis, Fucale et Michael McCarron sont tous deux des espoirs du Canadien de Montréal.

«Souvent, on retrouve les mêmes joueurs au sein des programmes (d’excellence) d’Équipe Canada (moins de 17, 18 ou 20 ans) et aux événements de la LCH (match des meilleurs espoirs). On apprend à se connaître. Dans mon cas, ça fait trois ans que je côtoie des gars de l’autre bout du pays!»

En bref

Les quatre formations s’exerceront au Pavillon de la jeunesse jeudi. Remparts, Océanic de Rimouski, Generals d’Oshawa et Rockets de Kelowna chausseront les patins dans l’ordre entre 9 h et 14 h 45. Précisons que la patinoire a été ramenée aux dimensions nord-américaines.