Montreal Canadiens v Tampa Bay Lightning - Game Six

Crédit : AFP

Canadiens de Montréal

Ce qui a coulé le CH

Publié | Mis à jour

Malgré leur élimination au deuxième tour des séries de l’Association de l’Est aux mains du Lightning de Tampa Bay, les Canadiens de Montréal affichent le quatrième meilleur chiffre Corsi des sur les 16 équipes en éliminatoires : 52,59%, moins d’un demi-point de pourcentage derrière les Ducks d’Anaheim, finalistes dans l’Ouest.

Il y a plus encore. Qui est le meilleur joueur des séries jusqu’à maintenant en termes de possession de rondelle?

Brendan Gallagher.

Le fougueux attaquant du CH a subi l’élimination alors qu’il affichait un pourcentage de 58,52%, devant Joel Ward (Capitals de Washington, 57,43%) et Andrew Cogliano (Ducks d’Anaheim, 57,25%).

Max Pacioretty suit au quatrième rang de la LNH avec 56,93%. Seuls deux joueurs du Tricolore son tombés sous la barre des 50%, soit Devante Smith-Pelly (46,41%) et Jacob De La Rose (43,26%).

À l’inverse, le Lightning a été en contrôle du jeu moins de la moitié du temps (46,72%). Seuls cinq joueurs du Lightning se sont maintenus en haut de 50% et vous ne serez pas surpris d’apprendre que deux des trois attaquants du trio des «Triplés», les redoutables Tyler Johnson (50,16%) et Nikita Kucherov (51,83%), sont parmi eux.

En sachant que les Canadiens ont eu l'ascendant la plupart du temps, on peut comprendre que les deux facteurs suivants sont parmi ceux qui ont causé la perte du CH au deuxième tour :

1. Michel Therrien a apparemment bien dirigé son groupe, mais le CH a cruellement manqué de finition devant le filet et Ben Bishop a offert des performances du tonnerre, sauf exception;

2. Johnson, Kucherov et Ondrej Palat forment tout un trio offensif et sont probablement la cause principale des succès du Lightning, autant contre les Canadiens que contre les Red Wings de Detroit au premier tour. Ces trois jeunes totalisent 21 des 41 buts du club floridien jusqu’à maintenant. Ces 41 but représentent d'ailleurs le plus haut total de la LNH en séries.

Évidemment, il faut aussi signaler que le Tricolore a été pitoyable en supériorité numérique avec seulement deux buts en 12 matchs, mais on peut classer ce problème dans le même panier que celui du manque criant de punch à l'attaque.

NHL: Stanley Cup Playoffs-Tampa Bay Lightning at Montreal Canadiens
Crédit photo : USA Today Sports

Les Ducks et les Blackhawks dominants

Des quatre équipes toujours en lice dans les séries, les Ducks sont celle qui affiche les meilleures statistiques de possession de rondelle, une petite fraction de pourcentage devant... les Blackhawks de Chicago, leurs adversaires de l’Association de l’Ouest.

La troupe de l’entraîneur-chef Bruce Boudreau affiche un pourcentage Corsi de 53,01%, comparativement à 52,25% pour les Blackhawks.

Si les Ducks et les Blackhawks démontrent encore une fois en 2015 qu’ils sont deux des clubs les plus complets de toute la LNH, cela ne veut pas nécessairement dire que la coupe Stanley sera décernée pour une cinquième fois en six ans à une équipe de l’Ouest – ou, pire, pour une troisième fois aux Hawks.

Les Ducks ont effectivement enregistré huit victoires en neuf matchs contre les Jets de Winnipeg (Corsi 46,76%) et les Flames de Calgary (45,04%) pour accéder à la finale de l’Ouest. Chicago a mis 10 rencontres face aux Predators de Nashville (46,67%) et au Wild du Minnesota (46,31%) pour passer au troisième tour. Leurs adversaires étaient-ils tout simplement plus faibles?

Rangers et Lightning ont respectivement eu besoin de 12 et de 13 rencontres pour rester en vie, disputant chacun une série de sept rencontres contre les Capitals de Washington et contre les Red Wings.