Coupe Memorial 2015

Boucher croit aux chances des Remparts

Publié | Mis à jour

Détenteurs de la coupe du Président ou non, les Remparts sont maintenant tournés vers le tournoi de la Coupe Memorial avec la conviction qu’ils ont ce qu’il faut afin d'amener l’emblème de la suprématie du hockey junior canadien à Québec pour la première fois depuis 2006.

«Que les gens qui disent qu’on entre par la porte d’en-arrière viennent me voir. On entre par la grande porte, disait l'entraîneur Philippe Boucher, quelques minutes après le dernier match de la finale de la LHJMQ, lundi.

«Premièrement, on a prouvé qu’on avait notre place ici, a-t-il ajouté. Deuxièmement, quand j’étais à Rimouski (en 2012) et qu’on avait perdu en quatre face aux Sea Dogs de Saint John en finale, j’étais persuadé que, dans un tournoi, on aurait eu une chance. Avec l’équipe qu’on a, nous avons autant de chances que n’importe qui.»

La pilule à moitié avalée et la poussière retombée, la direction des Remparts était déjà en mode Coupe Memorial, mardi après-midi au Colisée Pepsi. En effet, l'équipe entamera le tournoi vendredi soir contre les Rockets de Kelowna.

Pour sa part, Boucher évoquait l’incompréhension d’un appel controversé d’un officiel en deuxième période de prolongation, lundi. Toutefois, il se dit fier des accomplissements de ses joueurs.

«On y a presque touché (à la coupe du Président). On n’avait pas un doigt dessus, mais on n’était pas loin. Ça fait plus mal quand tu es si proche. En même temps, j’ai un sentiment de fierté pour nos joueurs. Une année de Coupe Memorial n’est pas facile; les gens de Shawinigan peuvent en témoigner.»

Motivation

D’ailleurs, peu de gens auraient misé un vieux 2 $ sur les Remparts lorsque ceux-ci peinaient à éliminer les Screaming Eagles du Cap-Breton au premier tour. Tout ce qui a été dit de négatif sur la formation 2015 a servi de motivation, jure Boucher.

«On s’en est servi et on va continuer de s’en servir. Je trouve regrettable que certaines choses aient été dites. C’est vraiment spécial, jouer junior dans un marché comme Québec, où c’est aussi médiatisé que la Ligue nationale.

«Beaucoup se permettent de dire des choses sur des jeunes de 16 à 20 ans. Je pense que les partisans de Québec sont fiers de leurs joueurs. On va tout faire pour qu’ils soient encore plus fiers d’ici le 31 mai au soir.»

Rappelons que tous les matchs de la Coupe Memorial seront présentés à TVA Sports.