New York Rangers v Tampa Bay Lightning

Crédit : AFP

LNH

St-Louis contre Callahan

Agence QMI et TVA Sports

Publié | Mis à jour

Les attaquants Martin St-Louis et Ryan Callahan vivront de fortes émotions pendant la finale de l’Association de l’Est, eux qui seront confrontés à l’équipe dont ils ont été le capitaine avant d’être échangé l’un contre l’autre en mars 2014.

Le Québécois, qui avait demandé au directeur général du Lightning de Tampa Bay, Steve Yzerman, de l’envoyer sous d’autres cieux peu de temps après avoir été ignoré lors de la composition initiale de l’équipe canadienne olympique, assure qu’il aborde cette série comme les deux précédentes.

«Ce n’est pas une chose à laquelle je pense présentement, a souligné St-Louis devant les journalistes, vendredi. Pour l’instant, c’est une équipe qui est dans notre chemin. J’ai beaucoup de respect pour cette organisation et les gens là-bas. Ils m’ont très bien traité. Mais ce n’est pas le temps de penser à ça. C’est le temps de jouer du hockey de séries.»

Le petit attaquant cherchera aussi à sortir de sa torpeur, lui qui n’a toujours pas trouvé le fond du filet en 12 duels éliminatoires.

«Évidemment, lorsque l’on parle de Martin St-Louis, Rick Nash et Derick Brassard, ce sont trois joueurs offensifs. Pouvons-nous espérer plus d’eux ? Je pense que l’on peut aller chercher un peu plus de tout le groupe», a expliqué l’entraîneur des Rangers, Alain Vigneault, dont la formation n’a inscrit qu’en moyenne deux buts par partie depuis le début de la danse printanière.

Vigneault s’attend d’ailleurs à ce que son ancien capitaine, qui a subi une appendicectomie lundi soir et qui a raté le match numéro 6 face au Canadien de Montréal, soit en uniforme samedi après-midi.

«Je m’attends à ce qu’il [Callahan] joue, le connaissant et sachant qui il est.»

De son côté, le pilote du Lightning, Jon Cooper, n’a pas confirmé si Callahan allait être de la formation.

«Il est évalué sur une base quotidienne. Ce sera un cas de tolérance à la douleur, a mentionné l’instructeur. Nous n’allons pas le mettre dans une situation où il peut souffrir davantage, mais on nous a dit que tout s’était bien déroulé. En bout de ligne, ce sera à lui de voir comment il se sent, s’il peut endurer la douleur. Mais il a dit qu’il se sentait bien aujourd’hui, alors nous verrons demain [samedi].»

Deux autres anciens Rangers, Brian Boyle et Anton Stralman, qui ont aidé les «Blue Shirts» à atteindre la finale de la Coupe Stanley l’an dernier, apportent une dose d’expérience au sein de cette jeune équipe.

«Je me souviens lors de la période des joueurs autonomes l’été dernier, nous recherchions ce genre de joueurs, des gagnants, des gars qui savent comment faire le travail dans les moments importants. Nous avons frappé un véritable coup de circuit en faisant leur acquisition», a ajouté Cooper.

********

Les statistiques depuis la transaction

SAISON RÉGULIÈRE

St-Louis : 22 buts, 38 aides (60 points) en 93 matchs
Callahan : 30 buts, 35 aides (65 points) en 97 matchs

SÉRIES

St-Louis : 8 buts, 11 aides (19 points) en 37 matchs
Callahan : 0 but, 3 aides (3 points) en 16 matchs