NHL: Stanley Cup Playoffs-Washington Capitals at New York Rangers

Crédit : USA Today Sports

New York Rangers - Tampa Bay

Lundqvist carbure à la pression

Publié | Mis à jour

Il serait difficile pour quiconque ayant suivi la série entre les Capitals de Washington et les Rangers de New York d’ignorer le rôle qu’a su jouer Henrik Lundqvist dans la victoire des siens en sept parties.

Le gardien de 33 ans présente des statistiques impressionnantes depuis le début des séries éliminatoires qui viennent mettre en lumière le succès des Rangers jusqu’ici.

D’abord, les incontournables.

En 12 parties, le gardien suédois est parvenu à conserver un taux d'efficacité de ,944 et une moyenne de buts alloués de 1,60, bon pour le premier rang chez les gardiens qui ont atteint la deuxième ronde.

Mais ce qui impressionne davantage de la performance de Lundqvist, c’est sa capacité à bien gérer la pression lors des matchs serrés. En effet, toutes les victoires signées par les Rangers lors de l’après-saison 2015 ont été obtenues par un seul but. Mieux encore, en sept joutes ultimes en carrière, il a accordé seulement sept filets et a présenté une fiche de 6-1.

Lorsque questionné à ce propos par un journaliste de NBC, le joueur des Rangers a répondu avec modestie : «[En séries éliminatoires], il y a tellement de facteurs que tu ne peux pas contrôler. C’est ce qui fait la beauté du jeu. La différence [entre gagner ou perdre] est si mince, que tu dois simplement t’assurer de faire ton travail et espérer que tout aille pour le mieux.»

La finale de l’Est entre les Rangers et le Lightning de Tampa Bay débute dès samedi au Madison Square Garden.