Arizona Coyotes v New York Rangers

Crédit : AFP

LNH

La mère de St-Louis veille sur lui

Publié | Mis à jour

La fête des Mères revêt un sens particulier pour Martin St-Louis.

Presque à pareille date l’an dernier, France St-Louis décédait d’un infarctus alors que son fils participait aux séries de la LNH avec les Rangers de New York.

L’attaquant québécois avait pris un peu de temps pour se rendre à Montréal avant de revenir auprès de ses coéquipiers pour poursuivre la série de deuxième tour de l’Association de l’Est contre les Penguins de Pittsburgh.

De retour au jeu, St-Louis avait aidé les siens à éviter l’élimination lors de trois matchs d’affilée avant d’accéder à la finale de l’Est contre les Canadiens de Montréal, puis à la finale de la coupe Stanley, face aux Kings de Los Angeles.

L’histoire de la vedette de 39 ans avait inspiré les Rangers et ému leurs partisans ainsi que tous les amateurs de hockey. Un an plus tard, le deuil est fait, mais la situation des Rangers est encore une fois précaire, eux qui font face à l’élimination pour une deuxième rencontre d’affilée dimanche soir à Washington dans le cadre du match numéro 6 de leur série de deuxième tour contre les Capitals.

«C’est dur de ne pas être capable d’envoyer des fleurs à ta maman, a déclaré St-Louis dans des propos rapporté par le NHL.com. Je sais que ma mère sera avec moi aujourd’hui pour m’aider à rebondir.»

St-Louis connaît des ratés à l’attaque au cours des présentes séries, avec seulement trois aides en 10 joutes.