Canadiens de Montréal

Conserver les bonnes HABitudes

Publié | Mis à jour

Les Canadiens de Montréal ont réalisé leur objectif de retourner une fois de plus à Tampa Bay, alors qu’ils ont évité l’élimination pour une deuxième fois en triomphant du Lightning, 2-1, samedi, au Centre Bell.

Le Tricolore joue avec désespoir depuis qu’il a été accolé au pied du mur après trois revers consécutifs au début de cette série de deuxième tour.

Les hommes de Michel Therrien devront conserver cette éthique de travail pour maximiser leurs chances de forcer un septième et ultime match à Montréal, jeudi.

Le CH renouerait ainsi avec l’énergie de la bruyante foule montréalaise, qui semble donner des ailes aux joueurs.

Les Canadiens ont multiplié les efforts sur la glace, créant de multiples chances de marquer, et semblent davantage confiants à la suite de leurs deux victoires contre le Lightning.

De nouveaux attaquants ont mis main à la pâte, notamment Brandon Prust, Devante Smith-Pelly et Pierre-Alexandre Parenteau, pour contribuer offensivement. 

Ils devront conserver cette attitude au Amalie Arena, mardi.

Les nouvelles habitudes sont les bonnes

Pour la première fois de son histoire, le Tricolore a forcé la tenue d’un sixième match après un déficit de 3-1 dans une série.

La troupe de Therrien devient de plus en plus à l’aise face à sa bête noire et applique bien son système en ce moment.

Les Canadiens n'ont peut-être pas marqué en avantage numérique au cinquième duel, mais ce n'est pas faute d'avoir essayé puisqu’au moins trois tirs ont touché les poteaux derrière le gardien Ben Bishop.

L’équipe fait preuve d'une grande résilience, mais reste consciente de la potentielle réplique du Lightning.

Therrien et ses hommes étaient dans la même situation au premier tour contre les Sénateurs d’Ottawa, et prévoient donc ainsi appliquer beaucoup de pression sur leurs rivaux.

Marquer l’histoire

Quatre équipes ont réussi à combler des retards de trois matchs en séries éliminatoires dans l’histoire du circuit, dont deux fois lors des six dernières années.

L’exemple le plus récent et inspirant est celui des Kings de Los Angeles, qui ont renversé les Sharks de San Jose pas plus tard que la saison dernière au premier tour de l’Ouest avant de remporter la coupe Stanley.

En 2010, les Flyers de Philadelphie ont aussi réalisé cet exploit face aux Bruins de Boston au deuxième tour. Ils ont ensuite facilement éliminé les Canadiens en finale de l’Est, mais perdu en grande finale contre les Blackhawks de Chicago.

Si on recule de quelques décennies, les Islanders de New York (1975) et les Maple Leafs de Toronto (1942) ont également réussi ce tour de force.

Tout est possible, mais les Canadiens doivent s'assurer avant tout de conserver leurs habitudes fructueuses et de revenir à Montréal pour l’affrontement ultime.