Anaheim - Calgary

Hartley veut «surprendre le monde du hockey»

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef des Flames de Calgary, Bob Hartley, est convaincu que son équipe a encore une chance d’accéder à la finale de l’Association de l’Ouest, même si elle tire de l’arrière 3-1 dans sa série face aux Ducks d’Anaheim.

C’est donc avec confiance que Hartley et ses protégés se présenteront pour le cinquième match de cette confrontation de deuxième tour, dimanche soir, au Honda Center.

«Il y a de l’espoir et mon message est le suivant: “Surprenons le monde du hockey”, a mentionné Hartley au site internet de la Ligue nationale de hockey, samedi, au lendemain d’une défaite de 4-2 encaissée à Calgary. C’est ce qu’on essaie de faire chaque jour, ce n’est donc rien de nouveau pour nous. Il faut juste rembobiner et appuyer à nouveau sur “jouer”.

«Nous avons besoin de gagner une partie. Remportons un match et revenons à la maison. Après ça, on verra. Nous devons l’emporter [dimanche], c’est aussi simple que ça.»

En cas d’échec, ce sont les Ducks qui avanceront et qui affronteront les Blackhawks de Chicago en finale de l’Ouest, une étape que la formation californienne n’a pas atteinte depuis 2007. Cette année-là, les Ducks avaient soulevé la coupe Stanley.

La mauvaise nouvelle pour les Flames, c’est que la troupe de Bruce Boudreau a signé 21 victoires consécutives contre Calgary devant ses partisans. Une séquence qui remonte aux séries de 2006.

«Rien à perdre»

Au cours du plus récent calendrier régulier, les Ducks ont triomphé deux fois de leurs rivaux albertains en Californie. Pendant les deux matchs éliminatoires qui ont suivi, ils ont compté neuf buts contre un seul pour Calgary.

«Peu importe ce qui s’est passé avant, nous devons gagner là-bas, a soutenu le joueur de centre Mikael Backlund. Ce qui arrivera si nous excellons. Je pense que cette saison, nous avons bien joué pendant 60 minutes [à Anaheim]. Si nous trouvons le moyen de bien faire pendant 60 minutes, nous nous donnerons une chance de l’emporter.

«Nous n’avons rien à perdre. Nous n’avions rien à perdre depuis le début des séries et nous serons donc dans le même état d’esprit.»