Canadiens de Montréal

Beaulieu de retour?

Jean-François Chaumont

Publié | Mis à jour

Le défenseur Nathan Beaulieu risque fort de regagner sa place à la ligne bleue.

Absent pour les sept derniers matchs des siens, l’Ontarien s’est entraîné avec Tom Gilbert à quelques heures du cinquième match contre le Lightning de Tampa Bay, samedi.
 
Advenant un retour de Beaulieu, Greg Pateryn devrait logiquement sauter son tour. À l’entraînement, Pateryn formait un duo avec Sergeï Gonchar. Il ne s’agit pas d’un bon présage.
 
«Il est prêt à revenir au jeu, a mentionné Michel Therrien en conférence de presse. Il est maintenant à 100%, mais on vous le fera savoir tout juste avant le match.»
 
«Avant qu’il se blesse, Nathan jouait du bon hockey, a poursuivi Therrien. Nous aimons la façon qu’il patine et qu’il déplace la rondelle. Pateryn a aussi fait un bon boulot, mais on parle de deux défenseurs différents.»
 
Beaulieu a subi une mystérieuse blessure lors du troisième match de la série contre les Sénateurs. Erik Karlsson avait lourdement plaqué le jeune défenseur au centre de la glace. Le CH a toujours parlé d’une blessure au haut du corps, rejetant l’hypothèse d’une commotion cérébrale.
 
Avant le début de cette série face au Lightning, Marc Bergevin avait précisé que Beaulieu manquerait les quatre premières rencontres. Il suit donc l’échéancier établi. Dans un cas d’une commotion, il aurait été impossible d’établir une date aussi précise pour un retour.
 
Toujours en mode résistance
 
En retard 3-1 dans cette série, le CH fera face à l’élimination pour une deuxième fois contre la bande à Steven Stamkos et Tyler Johnson.
 
«On veut juste survivre un jour de plus, c’est notre mentalité», a affirmé l’ailier Brendan Gallagher.
 
«Je ne m’attends pas à un autre match offensif, a renchéri Dale Weise. Je sais qu’il s’agira d’une bataille et le résultat final sera possiblement un bas pointage.»
 
L’an dernier, le CH a survécu deux fois à l’élimination au deuxième tour des séries face aux Bruins de Boston pour finalement l’emporter à la limite des sept matchs. En finale de l’Est, les Rangers de New York avaient finalement éliminé le Tricolore à leur deuxième tentative lors d’une sixième rencontre, présentée au Madison Square Garden.
 
«C’est un cliché, mais nous avons bon espoir de pouvoir gagner le prochain match, nous ne regardons pas plus loin», a précisé Weise.
 
«Notre plus grand objectif consiste à retourner à Tampa, a ajouté Therrien. Pour certains joueurs qui ont déjà joué des matchs où l’équipe fait face à l’élimination, c’est un atout.»