LNH

«On doit y aller pour la jugulaire» - Cooper

Publié | Mis à jour

En avant 2-0 dans la série, le Lightning de Tampa Bay n'a pas l'intention de permettre au Canadien de reprendre vie, mercredi soir.

«On doit y aller pour la jugulaire, a imagé Jon Cooper, lors de son point de presse matinal. On ne doit pas lever le pied de l'accélérateur. On peut prendre exemple sur le Canadien de l'an dernier. Dans le troisième match, il avait ouvert la marque dès la 11e seconde.»

Les joueurs du Lightning sont, effectivement, bien placés pour savoir dans quel état d'esprit se retrouvent ceux du Canadien. L'an dernier, ce sont eux qui se retrouvaient dans la position qu'occupent aujourd'hui les Montréalais.

«Ils attaqueront le match avec l'énergie du désespoir. Dans la même situation, l'an dernier, nous avions disputé l'un de nos meilleurs matchs de la série. Je ne m'attends à rien de moins de la part du Canadien ce soir», a lancé Ryan Callahan, toujours en quête d'un premier but dans le présent tournoi printanier.

«Nous ferons face à une équipe qui luttera avec l'énergie du désespoir. Nous devrons égaler leur intensité. Ils sont sortis très fort lors des deux premiers matchs. On s'attend encore à la même chose de leur part. Sauf que, cette fois, c'est nous qui pourrons nous nourrir de l'énergie de la foule», a indiqué Steven Stamkos, au terme de l'entraînement matinal du Lightning.

Le Lightning sera en quête d'une cinquième victoire consécutive. Ils n'ont pas perdu depuis le cinquième match de la série les opposant aux Red Wings.

«Nous jouons avec beaucoup plus de constance. Contre les Red Wings, nous nous sommes retrouvé le dos au mur. Nous sommes parvenus à nous en sortir et cela nous a donné un élan pour cette confrontation», a-t-il ajouté.

Voilà que c'est le Canadien qui pourrait se retrouver acculé au mur.