LNH

Les Canadiens au bord du gouffre

Jean-François Chaumont / Le Journal de Montréal

Publié | Mis à jour

Il restait deux secondes à jouer en troisième période quand Tyler Johnson a redirigé une passe de Victor Hedman derrière Carey Price, mercredi. En un clin d’œil, le Canadien de Montréal a perdu une bataille qu’il avait dominée contre le Lightning de Tampa Bay pendant près de 59 minutes.

Pour le Tricolore, la défaite de 2-1 est immensément cruelle. Au chapitre des tirs au but, les visiteurs ont malmené l’équipe locale 31-19. Trois fois dans ce match, le troisième de la série de deuxième tour, Ben Bishop a remercié ses poteaux après des lancers de P.K. Subban, Jeff Petry et Max Pacioretty.

La rencontre était diffusée en direct à TVA Sports.

À voir : Sommaire

BUT : Killorn ne perd pas de temps

BUT : Beau cadeau d'anniversaire pour Gallagher

BUT : Johnson marque un beau crève-coeur

Price se démarque tôt

Price a des problème avec l'astronaute

«C’est tellement décevant, a affirmé Brendan Gallagher en soupirant. J’avais le sentiment que nous inventions des façons de gagner cette saison, mais dernièrement, nous inventons des manières de perdre.»

Avec un peu moins de 10 minutes en troisième période, Gallagher a créé l’égalité 1-1. Le courageux attaquant a bondi sur un retour de Tom Gilbert pour déjouer Bishop alors qu’il chutait sur la glace. À ce moment, on croyait que le CH venait de chasser son mauvais sort contre le Lightning. Ce n’était finalement pas le cas.

Johnson a écrit un autre scénario magique pour lui en séries en marquant son huitième but. Le chiffre huit représente également le nombre de victoires d’affilée cette saison de la troupe de Jon Cooper contre celle de Michel Therrien.

Une longue dernière minute

Si le Tricolore a contrôlé la grande majorité de ce duel, ce fut une histoire différente pour la dernière minute. Le Lightning a envahi le territoire ennemi, appliquant une énorme pression. Avec le résultat qu’on connaît. Pour une étrange raison, le Canadien a misé sur son quatrième trio lors des dernières secondes de cette rencontre. Torrey Mitchell, Devante Smith-Pelly et Jacob de la Rose n’étaient plus sur la glace lors du but décisif, mais ils n’ont pas pu freiner les élans des favoris de la foule.

«Je ne veux pas parler de nos erreurs, on n’est pas ici pour pointer quelqu’un du doigt, a mentionné Therrien. Je préfère me concentrer sur notre effort lors de cette rencontre.»

Killorn ouvre la marque

Cooper avait établi un plan de match assez simple. «Il faut y aller pour la jugulaire. On ne doit pas lever le pied de l’accélérateur.» En première période, le Lightning a écouté les conseils de son charismatique entraîneur.

J.T. Brown et Valtteri Filppula ont rapidement cogné à la porte, mais Price n’a pas bronché. Quelques minutes plus tard, c’était au tour du CH de sortir les crocs. Subban a décoché un violent tir sur le poteau.

Le Lightning a finalement décoincé le pointage à la 12e minute. Alexander Killorn a capté une passe précise de Steven Stamkos pour ensuite déjouer Price du côté de la mitaine. Sur ce jeu, Andreï Markov a commis un revirement bête, tandis que David Desharnais et Alex Galchenyuk ont manqué leur couverture.

Une fin brutale

Le Tricolore a dicté le jeu en deuxième période, dominant ses rivaux dans toutes les catégories. Mais, encore une fois, le Bleu-Blanc-Rouge n’a pu percer le mur Bishop.

En troisième période, Gallagher a fêté son 23e anniversaire de naissance en marquant son deuxième but des séries. Jusqu’aux toutes dernières secondes, on croyait que cette rencontre se déciderait en prolongation. Mais Johnson en a décidé autrement.

Le Canadien fera face à l’élimination dès jeudi soir avec la présentation du quatrième match de cette série demi-finale de l’Association de l’Est, encore une fois à Tampa.