LNH

Killorn louangé par ses coéquipiers

Publié | Mis à jour

Avec ses six points depuis le début des séries, Alex Killorn trônerait au sommet des marqueurs du Canadien de Montréal, une équipe cruellement à la recherche de buts.

Chez le Lightning, Killorn partage le troisième rang des meilleurs pointeurs de l’équipe avec Steven Stamkos et Valtteri Filppula. Tyler Johnson (10 points, dont sept buts) et Nikita Kucherov (sept points) occupent les deux premiers rangs.

«On a beaucoup de bons joueurs à Tampa, a logiquement rappelé Killorn à la veille du troisième match. Les réflecteurs ne se tournent pas vers moi et c’est parfait ainsi. Les Stamkos et Johnson attirent plus l’attention. Ça ne me dérange absolument pas.»

«J’aime contribuer à l’attaque quand je peux, a enchaîné l’ailier gauche de 25 ans. Quand tu joues avec des gars comme Stamkos et Callahan, tu ne manques pas d’occasions de marquer.»

Plus de 20 minutes en moyenne

L’impact de Killorn avec le Lightning de Tampa Bay ne se résumera jamais selon son nombre de buts ou de passes. Il est l’attaquant le plus utilisé de son équipe depuis le début des séries avec un temps de jeu moyen de 20 min 28 s.

«Jon [Cooper] a confiance en moi et ça me rend fier, a-t-il affirmé. Il peut m’utiliser en avantage numérique tout comme en infériorité numérique. Je joue avec beaucoup de confiance et je souhaite poursuivre dans la même veine. Je suis un gars offensif, mais je cherche aussi à aider dans les autres zones.»

Cédric Paquette a bien décrit son voisin de casier dans le vestiaire du Lightning.

«Killer est un attaquant complet, a souligné Paquette qui représente un cas douteux pour la troisième rencontre face au Canadien. Il patine vraiment bien et il a une bonne présence devant le filet adverse. Il complète bien Stamkos et Callahan. Il est un gros morceau de notre attaque.»

S’il est rarement encerclé par une meute de journalistes après un match ou un entraînement, Killorn a gagné depuis longtemps le respect de ses coéquipiers.

«Alex est un gros morceau de notre équipe, a mentionné Tyler Johnson. On ne parle pas souvent de lui, mais on connaît sa réelle valeur à l’intérieur de cette chambre.»

La description de Cooper

En conférence de presse, Jon Cooper a répondu à des dizaines de questions sur la confiance des siens après deux victoires, sur l’importance des deux jours de repos et sur le caractère de son équipe depuis les deux dernières rencontres de la série face aux Red Wings de Detroit.

Avant de s’éloigner de son micro, l’entraîneur-chef du Lightning a résumé Killorn en quelques lignes.

«Pour moi, il n’est pas un joueur sous-estimé. On parle d’un gars de 200 livres avec un bon tir, un bon coup de patin et une bonne force physique. Je peux l’utiliser partout au sein de ma formation. Il est aussi efficace au sein du premier trio que le quatrième. Voici la description d’Alex Killorn.»