LNH

Le Wild au bord du gouffre

Publié | Mis à jour

Les Blackhawks de Chicago ont porté un dur coup aux espoirs du Wild du Minnesota, signant une courte victoire de 1-0 lors du troisième match de la série de deuxième tour opposant les deux formations, mardi.
 
Les hommes de l’entraîneur Joel Quenneville prennent ainsi les devants 3-0 dans l’affrontement au meilleur de sept rencontres.

Ce match était présenté à TVA Sports 2.

À voir : Sommaire 

BUT | Le karma sourit à Kane

Les Blackhawks auront la chance d’éliminer le Wild et d’atteindre la finale de l’Association de l’Ouest pour une troisième saison de suite dès jeudi soir, toujours au Minnesota.
 
Corey Crawford a repoussé les 30 tirs dirigés vers lui pour signer la victoire. Il s’agit pour lui d’un premier jeu blanc en séries cette année, un quatrième en carrière.
 
Le Québécois s’est également emparé seul du deuxième rang de l'équipe pour le plus grand nombre de gains en éliminatoires avec 36, un de plus qu’Ed Belfour.
 
Patrick Kane a inscrit le seul but de la rencontre lors d’un avantage numérique en fin de première période.
 
Pendant que Jared Spurgeron se trouvait au cachot pour avoir fait trébucher, le petit attaquant a battu Devan Dubnyk d’un tir faible entre les jambières. Le numéro 88 compte déjà quatre buts dans cette série, pour un total de 10 points depuis le début de la valse printanière.
 
Andrew Shaw et Patrick Sharp ont récolté les mentions d’aide.
 
L’attaque du Wild a encore une fois été bien discrète, elle qui n’a généré que quatre filets en trois matchs contre Chicago.
 
S’il s’en voulait sur le but de Sharp, Dubnyk s’est ressaisi par la suite, bloquant 21 rondelles au total.
 
Chris Stewart n’était pas en uniforme pour le Wild. Durement mis en échec par le défenseur Johnny Oduya dans le deuxième match, il souffre d’une blessure au haut du corps.