Canadiens de Montréal

Incident Prust-Watson : la LNH enquête

Publié | Mis à jour

La Ligue nationale de hockey a ouvert une enquête au sujet des allégations de Brandon Prust selon lesquelles l'arbitre Brad Watson l'a traité de tous les noms dimanche soir.

Après la défaite sans appel de 6-2 dans le deuxième match de la série contre le Lightning de Tampa Bay, l’attaquant des Canadiens de Montréal en avait gros sur le cœur.

Au moment où Prust se dirigeait vers le banc des pénalités après avoir été puni pour conduite antisportive en première période, il aurait reçu des injures de la part de Watson.

«Quand je l’ai vu lever le bras, je lui ai dit que c’était un appel douteux, a d’abord raconté Prust. Tout ce que je faisais, c’est tenter de me frayer un chemin vers le filet.»

«Puis, en route vers le banc, il n’a pas cessé de me provoquer. Il m’a lancé toutes les insultes inimaginables. Il m’a traité de petite merde (en anglais, "piece of you know what"), "d’enfoiré" ("mother F") et de lâche ("coward"). Et moi, pendant ce temps, tout ce que je faisais, c’était garder le contrôle de mes émotions et hocher la tête.»

«C’est le type d’arbitre qu’il est. Il aime se prendre pour Dieu et contrôler le match. C’est ce qu’il a fait ce soir», a-t-il ajouté.

Prust dit-il la vérité? La LNH veut faire la lumière.