Mark Prows et Gary Bettman

Photo : Mark Prows et Gary Bettman Crédit : AFP

LNH

«Las Vegas est prête pour la LNH»

Publié | Mis à jour

Les rumeurs de l’arrivée d’une équipe de la Ligue nationale (LNH) à Las Vegas se font persistantes.

Selon Mark Prows, vice-président de MGM Resorts International, le marché de la ville du jeu a tous les atouts nécessaires pour que ça devienne réalité.

C’est ce qu’il a déclaré à quelques journalistes lors d’une visite du nouvel amphithéâtre cette semaine.

«Les dirigeants de la LNH rencontreront ceux du groupe de Bill Foley (investisseurs qui veulent implanter une équipe à Las Vegas) ici en juin, a déclaré Prows. Avec notre appui, je crois qu’ils seront en mesure de comprendre que le marché de Las Vegas est prêt pour accueillir une équipe.»

Comme on l’a constaté à quelques reprises, le commissaire Gary Bettman a déclaré qu’il n’était pas intéressé par une expansion à court terme. Toutefois, le lobbying étant ce qu’il est, la candidature de Las Vegas pourrait être soumise à un vote aussi tôt qu’en septembre prochain.

«L’objectif serait d’implanter une formation pour la saison 2017-2018», a-t-il ajouté.

À ce moment-ci, il faut se demander si Las Vegas n’a pas devancé Québec dans la course pour l’obtention d’une concession, même si la construction du Centre Vidéotron sera terminée avant celle de l’aréna du groupe MGM Resorts.

Une entente de location en poche

Foley et ses associés ont fait leurs devoirs avant d’entamer des démarches officielles avec le commissaire Bettman.

En plus d’une prévente d’abonnements de saison très fructueuse, ils ont signé une entente de location à long terme pour l’amphithéâtre avec les dirigeants de MGM.

«On est prêts à passer à l’action dès qu’ils nous donneront le feu vert, a affirmé Prows avec confiance.

«Pour ce qui est de leur prévente, leur réussite est un peu surprenante, car ils avaient une tonne de critères à respecter quand ils ont sondé la population.»

À ce jour, plus de 10 000 abonnements ont été vendus, même si les acheteurs ne sont pas assurés qu’il y aura une équipe de la LNH.

L’effet de la nouveauté

Depuis qu’il est à la tête de la LNH, Bettman n’a jamais eu peur de prendre des risques quand il était question d’expansion ou de transfert.

Les Panthers de la Floride, le Lightning de Tampa Bay et les Coyotes de l’Arizona sont là pour le prouver. Il faut notamment se demander si une formation à Las Vegas pourrait survivre à long terme dans un marché, où l’économie est axée sur le tourisme.

Lorsque l’effet de la nouveauté se sera estompé, une équipe gagnante sera essentielle pour en assurer la pérennité.

«Je crois que c’est le cas pour toutes les concessions sportives, a souligné Prows. Ce n’est pas quelque chose d’unique, car les assistances sont souvent reliées aux succès d’une organisation.»