LNH

Les Rangers répliquent aux Capitals

Publié | Mis à jour

Henrik Lundqvist a effectué 30 arrêts et les Rangers de New York ont tenu le coup, samedi après-midi, en route vers une victoire de 3-2 sur les Capitals de Washington.

La rencontre était présentée sur les ondes de TVA Sports.

À voir :

En vertu de ce gain, la troupe d’Alain Vigneault a nivelé cette série de deuxième tour 1-1. Les Capitals l’avaient emporté 2-1 jeudi grâce à deux points d’Alexander Ovechkin.

Cette fois, ce sont les champions de la saison régulière qui ont eu le dernier mot, même si Ovechkin a réduit l’écart à un but à mi-chemin de la troisième période. Chris Kreider, Dan Boyle et Derick Brassard ont compté pour les favoris de la foule.

«Nous avons rapidement tourné la page jeudi soir et depuis, toute notre attention était tournée vers aujourd’hui [samedi] afin de disputer une belle partie», a raconté Vigneault aux journalistes, des propos rapportés par le site internet NHL.com.

Les neuf derniers duels éliminatoires des Rangers ont tous été décidés par un écart d’un filet depuis la finale de la coupe Stanley de l’an dernier face aux Kings de Los Angeles.

La troisième rencontre entre les Rangers et les Capitals aura lieu lundi soir, dans la capitale américaine.

«Nous avons probablement commis plus d’erreurs qu’à l’habitude, a admis le gardien des perdants, Braden Holtby, auteur de 32 arrêts. Nous devrons fournir un meilleur effort lors du troisième match, surtout en désavantage numérique.»

Les Rangers sortent en lion

Les «Blue Shirts» n’ont pas perdu de temps pour s’inscrire au tableau indicateur. Il n’y avait que 38 secondes d’écoulées au match quand Kreider a ouvert le bal. Il a profité d’un deuxième retour juteux d’affilée qu’a accordé Holtby. Jesper Fast et Derek Stepan ont récolté des aides sur le jeu.

«Visiblement, nous avons connu un très bon départ. [Fast] a fait preuve d’une belle vision et [Kreider] a été capable de sauter sur le rebond en fonçant au filet», a poursuivi Vigneault.

Puis, avant la fin de l’engagement initial, dominé 15-4 au chapitre des lancers par les Rangers, Boyle a marqué d’un lancer frappé de la pointe pendant que Rick Nash voilait la vue du gardien des Capitals.

«C’est ce qui arrive après avoir été frustré [jeudi], a noté Lundqvist. J’étais fâché et j’ai essayé de transporter cette énergie dans cette rencontre. Je pense que notre première période a été l’une de nos meilleures.»

Brassard et St-Louis s’invitent

Après avoir vu Evgeny Kuznetsov réduire l’écart en période médiane, Brassard a touché la cible pour la quatrième fois des présentes séries. En sortant du banc des pénalités en début de troisième, le Québécois a accepté une passe de Martin St-Louis pour se retrouver seul devant Holtby et glisser la rondelle entre ses jambières. Nash a aussi obtenu un point.

«Nous avons connu un petit relâchement en deuxième, mais heureusement, nous avons réussi à rebondir, a observé Brassard. Nous devons continuer ainsi. Nous avons appris qu’il ne fallait pas s’endormir avec Ovechkin. Il est un excellent joueur qui tente de faire la différence à chaque match. Nous devrons le surveiller étroitement à Washington.»

Du grand Ovechkin

Ovechkin a redonné espoir aux partisans des visiteurs en se faufilant entre les défenseurs Ryan McDonagh et Dan Giardi avant de tromper Lundqvist à l’aide d’un tir précis alors qu’il était en déséquilibre. Cependant, cet effort n’a pas été suffisant.

«Wow!, a lancé Joel Ward au sujet de capitaine. Encore une fois, il a démontré effort individuel incroyable. S’immiscer entre deux arrières est très impressionnant. Nous avons manqué de temps. C’est dommage.»