LNH

«Ça ne devrait pas arriver» - Michel Therrien

Publié | Mis à jour

Michel Therrien en avait gros sur le cœur après ce premier match contre le Lightning de Tampa Bay. À ses yeux, une mauvaise décision d’un juge de lignes a coulé les Canadiens de Montréal en deuxième période de prolongation, vendredi.

«Ce qui me frustre énormément, c’est qu’il y avait un hors-jeu sur le dernier but, a affirmé l’entraîneur-chef du CH. C’est blanc ou noir, ce n’est pas au jugement de l’arbitre.

«Ça ne devrait pas arriver, a poursuivi Therrien. Le juge de lignes a manqué son appel. C’est enrageant de perdre un match sur un hors-jeu.»

À la reprise, Valtteri Filppula semble devancer de quelques centimètres Brian Boyle, qui rentrait en zone adverse avec la rondelle. À la défense de l’officiel, la décision n’était pas aussi facile. Même en ralentissant les images, c’est pratiquement impossible de déterminer sans l’ombre d’un doute si le patin gauche de Filppula touchait encore à la ligne bleue quand Boyle a fait son entrée.

Rien de catastrophique

Dans le vestiaire du Canadien, Max Pacioretty n’avait pas trop le moral dans les talons.

«On avait encore beaucoup d’énergie avant le début de la deuxième prolongation, a déclaré l’attaquant. On se sent bien malgré la défaite, car on a très bien joué. On a obtenu plusieurs belles chances de marquer. Il n’y a pas de frustration puisqu’on a accompli plusieurs bonnes choses. On a eu un très bon départ. On a joué de malchance en frappant deux -poteaux.»

Au sujet de l’avantage numérique, Pacioretty n’a pas tenu un discours alarmiste.

«On continue d’y travailler, a-t-il répliqué. C’est certain qu'un rendement de 0 en 3 dans un match de 2-1, ce n'est pas une bonne chose.»

P.K. Subban a utilisé pratiquement les mêmes mots que Pacioretty.

«Le hockey est un jeu d’erreurs et de pouces, a dit le défenseur. On n’a pas joué de chance. On a eu un tas d’opportunité. À vrai dire, on a tout fait bien, sauf gagner le match. Si on continue de jouer de cette façon, on va remporter la série. J’estime que ç’a été l’une de nos meilleures performances.»

Galchenyuk et la malchance...

Alex Galchenyuk a fait face à la musique malgré une rencontre difficile avec ses trois pénalités.

«Je n’ai pas été chanceux sur mes trois punitions, a-t-il souligné. Sur la première, la rondelle s’est retrouvée accidentellement dans la foule. Sur la deuxième, mon bâton a frappé celui d'un joueur du Lightning tandis que sur la troisième, c'était une décision que je qualifierais de douteuse.»

En conférence de presse, Therrien n’a pas parlé de malchance pour décrire le match de Galchenyuk.

«Il a connu une rencontre pénible», a-t-il répondu sèchement.

Lightning 2, Canadiens 1: échos de vestiaire - TVA Sports