Crédit : BEN PELOSSE/JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI

LNH

Drouin prend son mal en patience

Publié | Mis à jour

Jonathan Drouin n’a revêtu l’uniforme qu’une seule fois lors de cette série contre les Red Wings de Detroit, au premier tour. La pilule fut dure à avaler pour l’attaquant de 20 ans, troisième joueur sélectionné au repêchage de 2013.

«D’être laissé de côté n’est jamais une situation facile à accepter, mais je dois reconnaître que ce n’est pas le talent offensif qui manque chez le Lightning», racontait l’athlète originaire de Sainte-Agathe quelques heures avant le début de la rencontre décisive à Tampa, mercredi soir.

En disant cela, Drouin pointait du doigt ses deux voisins de droite dans le vestiaire, soit les excellents Tyler Johnson et Ondrej Palat.

Stamkos est passé par là

«Je comprends la situation, a-t-il dit. Steven Stamkos m’a rappelé qu’il était passé par là à sa première saison avec le Lighnting. Je dois simplement me montrer patient et acquérir plus d’expérience.»

Drouin affirme être en mesure d’apprendre pas mal de choses en analysant, du haut des gradins, la façon que ses coéquipiers réagissent sous la pression dans les séries.

«Je travaille fort durant les séances d’entraînement et je me tiens prêt à sauter dans le feu de l’action», a-t-il dit.

«Si on parvient à éliminer les Red Wings, comme je le souhaite de tout coeur, j’obtiendrai peut-être plus d’occasions de jouer contre le Canadien, qui préconise un style de jeu différent.»

Un match pas convaincant

Après avoir amassé quatre buts et 28 mentions d’aide en 70 matchs à sa saison recrue, Drouin n’a pris part qu’à la quatrième rencontre de la série à Detroit.

Il n’a pas participé au pointage, écopant d’une pénalité et terminant la soirée avec un différentiel de -2 en 8 minutes 42 secondes d’utilisation.

«Jonathan est tout jeune et on veut le voir grandir comme il se doit, a expliqué cette semaine l’entraîneur-chef Jon Cooper. Il est bourré de talent, mais le moment de jouer régulièrement dans les séries n’est pas encore venu pour lui.»