LNH

Le Lightning n’a pas dit son dernier mot

Agence QMI 

Publié | Mis à jour

Tyler Johnson a continué son excellent travail en réalisant un doublé, lundi, permettant au Lightning de Tampa Bay de l’emporter 5-2 contre les Red Wings de Detroit, lors du sixième match du quart de finale de l’Association de l’Est.
 
La série de premier tour est égale 3-3 et connaîtra son dénouement en Floride, mercredi. La formation gagnante se mesurera au Canadien de Montréal à l’étape suivante.

Cette rencontre est diffusée sur les ondes de TVA Sports. 

À voir : Sommaire 

#WOW L'arrêt des séries! 

#OUCH Le mur Kronwall 

Ayant le dos au mur, les visiteurs ont frappé à la vitesse de l’éclair, inscrivant deux buts pendant les 12 premières minutes de l’affrontement.
 
Revendiquant six réussites depuis le début des rencontres éliminatoires, Johnson a ouvert la marque quand Nikita Kucherov l’a repéré à sa gauche, à l’entrée du territoire ennemi. L’attaquant a patiné hors l’aile avant de soulever la rondelle derrière le gardien Petr Mrazek.
 
Jason Garrison a doublé la priorité des siens en profitant d’une passe transversale de Steven Stamkos, toujours sans but jusqu’ici. Il a battu l’homme masque à l’aide d’un lancer du côté du bâton.
 
Au retour du vestiaire, Johnson a récidivé après un revirement commis par Brendan Smith. Le joueur d’avant a accepté le relais d’Ondrej Palat pour toucher la cible grâce à un tir que Mrazek a été incapable de capter avec sa mitaine.
 
Avec un pointage de 3-2, Alex Killorn a profité d’une gaffe de Marek Zidlicky pour inscrire un but d’assurance tard en troisième. Son vis-à-vis a tenté de dégager le disque, mais celui-ci a ricoché sur le patineur du Lightning qui a bénéficié d’une échappée. Il a compté dans la partie supérieure avec un tir du revers.
 
Cédric Paquette a poussé la rondelle dans une cage abandonnée dans les derniers instants du match.
 
Devant la cage des gagnants, Ben Bishop a effectué 26 arrêts.
 
Pour les favoris de la foule, Tomas Tatar a enfilé l’aiguille à deux reprises pour momentanément resserrer l’écart. Au cours d’un avantage numérique en période médiane, lui et Niklas Kronwall se sont échangé le disque avant que le tir du cercle du numéro 21 ne trouve une ouverture à la gauche de Bishop.
 
Puis, au début du troisième vingt, il s’est emparé d’une rondelle libre peu après une mise au jeu remportée en territoire adverse. Tatar a contourné Braydon Coburn et glissé l’objet noir entre les jambières de l’homme masqué.
 
Mrazek a cédé quatre fois en 27 lancers.