LNH

L’histoire ne favorise pas les Capitals

Publié | Mis à jour

Les Capitals de Washington n’ont jamais connu beaucoup de succès à l’occasion des septièmes et décisifs matchs dans une série de la Ligue nationale de hockey.

Au cours de leur histoire, ils affichent un dossier peu reluisant de trois victoires et neuf revers en de telles circonstances.

Et les statistiques ne s’améliorent pas quand le duel ultime est disputé devant leurs partisans, comme ce sera le cas lundi soir. À domicile, les Capitals n’ont gagné que deux de ces rencontres sans lendemain en neuf occasions. Depuis 2008, ils présentent une fiche de 1-4 au Verizon Center lors d’un septième duel.

Samedi, l’équipe de la capitale fédérale avait l’occasion d’envoyer les Islanders de New York en vacances, mais ceux-ci ont provoqué la tenue d’un rendez-vous final grâce à une victoire de 3-1 au Nassau Coliseum.

«C’est ardu de gagner, a avoué le capitaine Alexander Ovechkin au site internet NHL.com. Ce ne sera pas facile. Mais les septièmes matchs sont toujours amusants. Je pense que nos partisans nous donneront confiance.»

Oublier 2013

En 2013, Washington s’était incliné 5-0 à la maison devant les Rangers de New York lors d’une joute décisive au premier tour des séries. À l’époque, Braden Holtby avait défendu la cage des favoris locaux.

«Nous avons une équipe différente maintenant», a-t-il tenu à préciser.

Son entraîneur-chef, Barry Trotz, est de son avis.

«Plusieurs de nos joueurs n’ont pas vécu cette partie de l’histoire du club. Moi le premier, alors ça ne veut pas dire grand-chose.»

Le gagnant lundi soir affrontera au deuxième tour les Rangers, tombeurs des Penguins de Pittsburgh en cinq affrontements.