LNH

Price et les Canadiens éliminent les Sénateurs!

Jonathan Bernier

Publié | Mis à jour

Le Canadien de Montréal a dû puiser au fond de ses ressources, mais il est finalement venu à bout des Sénateurs d’Ottawa.
 
Des buts de Brendan Gallagher et de Max Pacioretty ainsi que quelques petits miracles de Carey Price ont permis au Tricolore de l’emporter 2-0, dimanche soir, à Ottawa.
 
À voir :
 
Le gardien du Canadien a repoussé les 43 tirs qu’il a affrontés pour enregistrer le cinquième jeu blanc de sa carrière en séries et, du même coup, éliminer les Sénateurs.
 
«Ils (les Sénateurs) nous ont rendu la vie difficile au possible au cours de cette série. Il a fallu nous battre jusqu’en période de prolongation à deux reprises et ce soir (dimanche), ils se sont battus jusqu’à la dernière seconde», a souligné Gallagher.
 
Cette essoufflante première étape étant passée, Michel Therrien et ses hommes seront des spectateurs attentifs à la série opposant le Lightning de Tampa Bay aux Red Wings de Detroit.
 
Le gagnant de cette confrontation, menée 3-2 par les Red Wings, sera le prochain adversaire du Canadien.
 
Price rebondit
 
On dit des grands gardiens qu’ils savent se relever après une sortie plus difficile. C’est exactement ce qu’a fait Carey Price.
 
Après avoir paru chancelant sur quelques buts vendredi soir, dans le cinquième match, le gardien du Canadien a été tout à fait exceptionnel.
 
«En saison, Carey nous a habitués à voler un match sur trois. Ce n’était donc qu’une question de temps avant qu’il ne le fasse dans cette série», a lancé Pierre-Alexandre Parenteau, que Therrien avait réinséré dans la formation.
 
Cette soirée phénoménale s’est amorcée dès la première période avec un arrêt effectué avec le manche du bâton aux dépens de Kyle Turris.
 
Elle s’est terminée dans la dernière minute, alors que les Sénateurs ont multiplié les présences près de son demi-cercle et les tirs dangereux.
 
Le gardien du Canadien a également pu compter sur le facteur chance. En deuxième période, l’arbitre Chris Lee a fait entendre son sifflet, persuadé que Price avait la rondelle en sa possession. Coup de sifflet survenu un peu trop rapidement puisque dès la seconde suivante,
Jean-Gabriel Pageau logeait le retour accordé par Price dans le filet du Canadien.
 
Avec le résultat serré de la rencontre, cette erreur a grandement pesé dans la balance.
 
«Sur ce jeu, la chance était de notre côté, a reconnu Price. Je vais la prendre avec plaisir.»
 
Modifications payantes
 
Espérant secouer sa timide attaque, auteure d’un seul but lors des deux matchs précédents, Michel Therrien avait apporté quelques modifications à ses trios.
 
En plus d’utiliser Parenteau pour la première fois depuis le premier match de la série, l’entraîneur du Canadien avait choisi de réunir Max Pacioretty, Tomas Plekanec et Brendan Gallagher.
 
Une stratégie payante, considérant que deux joueurs de cette unité ont touché la cible.
 
Sur la première séquence, Pacioretty a empêché la rondelle de sortir du territoire des Sénateurs. Le tir de Greg Pateryn a touché Gallagher, qui s’est empressé de la frapper lui-même en plein vol.
 
C’était la première fois de la série que le Canadien marquait le premier but.
 
Quant au but de Pacioretty, il a été réussi dans un filet désert au terme d’une interminable dernière minute de jeu au cours de laquelle les Sénateurs ont bombardé le filet de Price.
 
Pour faire de la place à Parenteau, Brian Flynn a été laissé de côté.