LNH

Les Hawks montrent la porte de sortie aux Preds

Publié | Mis à jour

Duncan Keith a marqué le but gagnant avec moins de cinq minutes à faire à la rencontre, procurant une victoire de 4-3 aux Blackhawks de Chicago, éliminant ainsi les Predators de Nashville, samedi soir.
 
La formation de l’Illinois a eu besoin de six matchs pour venir à bout de ses rivaux.

Cette rencontre était diffusée sur les ondes de TVA Sports 2. 

À voir : Sommaire 

BUT | Kane complète la remontée dans une première période endiablée 

BUT | Keith se rachète – de la meilleure façon possible!

Après avoir raté une chance en or dans l’enclave alors que la rondelle était bondissante, Keith s’est repris quelques instants plus tard sur la même séquence. L’arrière a pris son temps, y allant de deux feintes de tir, avant de décocher un puissant lancer frappé qui s’est faufilé à travers la circulation.
 
Les Hawks ont toutefois connu un départ chancelant.
 
En retard 3-1 en première période, Joel Quenneville a retiré Scott Darling au profit de Corey Crawford. Ce geste a semblé réveiller sa troupe, qui a compté deux fois avant la fin de l’engagement. Jonathan Toews, lors d’un avantage numérique, et Patrick Kane, avec seulement quatre secondes au tableau indicateur, ont permis aux favoris locaux de remettre les compteurs à zéro.
 
Patrick Sharp avait précédemment touché la cible à mi-chemin en première.
 
Toews et Keith ont conclu le duel avec trois points, tandis que Kane et Sharp ont récolté deux points chacun.
 
Le Québécois Crawford a été parfait sur 12 tirs. Darling a réalisé neuf arrêts.
 
Doublé de Neal
 
Dans le clan adverse, James Neal a amorcé la rencontre avec le couteau entre les dents, faisant scintiller la lumière rouge deux fois lors des neuf premières minutes de jeu. Matt Cullen a été l’autre compteur des Predators.
 
Pekka Rinne a bloqué 28 des 32 rondelles dirigées vers lui.