LHJMQ

Mes prédictions du troisième tour

Mes prédictions du troisième tour

Mikaël Lalancette

Publié 23 avril 2015
Mis à jour 23 avril 2015

RIMOUSKI (1) VS VAL-D’OR (6)

Après leur remontée incroyable contre Baie-Comeau, les Foreurs de Val-d’Or s’attaquent maintenant aux champions de la saison régulière.

Restera-t-il de l’énergie aux Foreurs? Ils en auront bien de besoin contre l’Océanic, une équipe bien rodée qui a pris sa vitesse de croisière contre les Olympiques au deuxième tour.

Rimouski mise sur un gardien en plein contrôle de ses moyens : les statistiques de Louis-Phillip Guindon (moyenne de 1.02 et efficacité de 0.953) parlent d’eux mêmes.

L’Océanic n’a concédé que 15 buts en 9 matchs à leurs rivaux en séries éliminatoires. La troupe de Serge Beausoleil sait donc gérer son avance dans les matchs serrés.

Saison et séries combinées, l’Océanic a cumulé un dossier de 35-1-1-2 lorsque l’équipe mène après 20 minutes et de 34-1 lorsqu’elle mène après 40 minutes. Pas une équipe n’a fait mieux dans la LHJMQ cette année. Les Foreurs ne pourront pas jouer du hockey de rattrapage cette fois-ci.

La perte de Jérémie Fraser dans le match #1 fera mal aux Foreurs, qui ont joué 45 périodes de hockey depuis le début des séries, contre 28 pour l’Océanic. C’est presque l’équivalent de six matchs de plus.

Val-d’Or est l’équipe la plus indisciplinée en séries, tout le contraire d’Alexis Loiseau de l’Océanic qui peut faire tomber la marque de Réal Godin (36 matchs de suite en séries sans pénalité). Le capitaine de l’Océanic en compte 35 avant le début de la série contre Val-d'Or.

Les champions en titre ont adopté une des bonnes habitudes de l’Océanic : ils sont les champions des buts marqués en infériorité numérique en séries avec 6, c’est près de 11% de leur production offensive!

S’il gagne contre Serge Beausoleil, Mario Durocher rejoindra Ghislain Delage (70 victoires) au troisième rang des entraîneurs les plus victorieux en carrière en séries de la LHJMQ. Il lui manque trois gains pour égaler la récolte de Réal Paiement (69).

Les Foreurs auront besoin d’une autre bonne dose de résilience pour faire trébucher l’Océanic. Une seule des quatre équipes qui ont comblé un écart de 0-3 et remporté un septième match décisif a gagné la série suivante. Ma prédiction : RIMOUSKI en 6.

MONCTON (2) VS QUÉBEC (4)

Lorsqu’on parle des Wildcats de Moncton, on s’attarde inévitablement au duo formé par Conor Garland et Ivan Barbashev.

Les deux attaquants des Wildcats en ont fait voir de toutes les couleurs à leurs rivaux cette saison, parlez-en aux Mooseheads de Halifax!

Dans les trois derniers matchs de la série contre Nikolaj Ehlers et sa bande, le duo Garland-Barbashev a récolté un grand total de 23 points!

La profondeur fera-t-elle une différence dans cette série? Le premier trio des Wildcats (Garland-Barbashev-Johnson) a généré 22 des 48 buts  (45.8%) de l’équipe en séries. C’est beaucoup.

L’attaque des Remparts repose sur plusieurs trios mais encore faut-il que certains joueurs se mettent en marche. On a senti un déclic avec quelques-uns d’entre-eux au premier et au deuxième tour mais le déblocage se fait toujours attendre dans le cas d’Anthony Duclair (seulement 6 points en 11 matchs).

Les joueurs des Wildcats n’auront pas pu se reposer bien longtemps. La série contre Halifax s’est terminée mardi soir et les Remparts s’amènent dès jeudi soir. Si Québec gagne cette série, soyez assurés que les Wildcats l’auront sur le coeur...

De leur côté, les Remparts sont bien reposés après une courte série de quatre matchs contre Charlottetown. Les hommes de Philippe Boucher deviennent par le fait même la première équipe québécoise de l’histoire à jouer contre trois équipes des Maritimes dans les mêmes séries de la LHJMQ. Je ne peux pas les impressionner avec mes kilomètres parcourus sur la couverture des séries!

Le duel de gardiens sera intéressant à suivre, opposant deux des plus expérimentés de l’histoire de la LHJMQ. Zachary Fucale continue à réécrire le livre des records avec ses 42 victoires en carrière en séries éliminatoires, contre 15 pour Alex Dubeau, Les deux ont une bague de la coupe Memorial. Ma prédiction : QUÉBEC en 6.