Canadiens de Montréal

De quoi s'inquiéter?

Publié | Mis à jour

Difficile d’ébranler la confiance d’une équipe de la LNH quand elle prend une avance de 3-0 dans une série.

Certes, les Sénateurs d’Ottawa ont enlevé un premier match, 1-0 mercredi, pour réduire l’écart à 3-1 dans la série de premier tour de l’Association de l’Est contre les Canadiens de Montréal, mais la troupe de l’entraîneur-chef Dave Cameron est contrainte à signer quatre victoires de suite au total pour survivre.

Ce genre d’exploit, seules quatre équipes l’ont réalisé depuis l’avènement du format des confrontations au meilleur de sept rencontres dans l’histoire de la LNH.

1942 : Maple Leafs de Toronto 4, Red Wings de Detroit 3 (Coupe Stanley)
1975 : Islanders de New York 4, Penguins de Pittsburgh 3 (quarts de finale d’association)
2010 : Flyers de Philadelphie 4, Bruins de Boston 3 (finale de l’Association de l’Est)
2014 : Kings de Los Angeles 4, Sharks de San Jose 3 (premier tour de l’Association de l’Ouest)

Voyez que le scénario s’est produit deux fois en cinq ans après n’être survenu que deux fois en plus d’une trentaine d’années auparavant. Reste que le taux de réussite des équipes en détresse avoisine les 1,5 % en pareille situation.

S’il existe une seule formation qui peut réaliser ce tour de force, c’est bien les Sénateurs d’Ottawa. À compter de la mi-février, le club ontarien a ouvert les soupapes pour concrétiser une incroyable remontée vers les séries de la LNH, au moment même où les experts les laissaient pour morts.

Trois fois cette saison, les Sénateurs ont cumulé quatre victoires consécutives ou plus.

Un petit souvenir de l'an dernier....

Remontée des Kings en 7 matchs, 2014 - TVA Sports