LNH

Dubnyk demeure au cœur des succès du Wild

Publié | Mis à jour

En blanchissant les Blues de St. Louis lundi soir, le gardien Devan Dubnyk a continué de surprendre bien des amateurs de hockey.

Cette fois, dans une victoire de 3-0, Dubnyk n’a eu qu’à repousser 17 lancers devant le filet du Wild du Minnesota.

Si les coéquipiers de Dubnyk lui ont facilité la tâche en bloquant 18 tirs, force est d’admettre que le gardien demeure une raison importante des succès du Wild.

Il y avait lieu de se demander si l’athlète originaire de la Saskatchewan, si surprenant en saison régulière, allait être en mesure de poursuivre ses exploits en séries éliminatoires.

À 28 ans, Dubnyk en est effectivement à ses premiers matchs dans les séries de la Ligue nationale de hockey.

Or, lors des trois rencontres disputées face aux Blues, il n’a concédé que cinq buts en 64 tirs. Dubnyk maintient ainsi une moyenne de 1,68 et un taux d’efficacité de ,922.

Le Wild mène donc la série 2-1 et le prochain match est prévu mercredi soir au Minnesota.

Dubnyk a lui-même rendu hommage à ses coéquipiers à l’issue de la troisième partie de la série, qui avait également lieu au Xcel Energy Center.

«Il y a eu plusieurs incroyables performances à domicile de notre part en deuxième moitié de saison, a noté le gardien, cité sur le site web de la Ligue nationale de hockey. Il n’y a pas d’erreur devant moi. Chaque trio, l’un après l’autre, se supporte et effectue les bons jeux.»

Dubnyk a néanmoins effectué un bel arrêt de la mitaine face à Alexander Steen pour s’assurer du jeu blanc.

Une excellente transaction

À propos de ses statistiques en saison régulière avec le Wild, Dubnyk avait conservé une moyenne de 1,78 et un taux d’efficacité de ,936 en 39 matchs.

Rappelons qu’il avait par ailleurs entamé la campagne avec les Coyotes de l’Arizona, qui l’ont échangé au Wild, en janvier, en retour d’un choix de troisième tour au prochain repêchage.

Dans son long parcours l’ayant amené jusqu’aux séries éliminatoires de 2015, il est intéressant de rappeler que Dubnyk a déjà appartenu aux Canadiens de Montréal.

Le gardien a effectivement disputé huit rencontres avec les Bulldogs de Hamilton, dans la Ligue américaine, lors de la saison 2013-2014. 

Dubnyk avait été un choix de première ronde (14e au total) par les Oilers d’Edmonton lors du repêchage de 2004. Son éclosion aura finalement été un peu lente, mais tout aussi spectaculaire.