Destination Coupe Stanley

Le but de Weise : un baume pour un garçon en deuil

Publié | Mis à jour

Non seulement Dale Weise a-t-il soulevé les Canadiens de Montréal, dimanche soir, il a aussi mis un baume sur les maux d’une ville entière.

La ville de Paspébiac, en Gaspésie, pleure la mort de Steeve Chiasson, un habitant impliqué et apprécié dans sa communauté, qui à 42 ans a laissé une épouse et leurs deux enfants dans le deuil.

Le fils du défunt, Marc-Antoine, portait avec fière allure un chandail à l’effigie du Tricolore signé par Weise lors du match de dimanche soir. Quelle fut son bonheur, nul doute, lorsqu’il a vu le numéro 22 inscrire le but égalisateur et le filet victorieux en prolongation.

Le garçon a fait signer son chandail lors d’un récent périple dans la métropole.

Une histoire des plus touchantes qu’est celle de la famille Chiasson, une qui se démarque du hockey. Car les partisans font aussi partie de l’emblème bleu-blanc-rouge.