St-Louis - Minnesota

Les canons du Wild tonnent

Publié | Mis à jour

Le gardien Devan Dubnyk a effectué 17 arrêts pour signer son premier blanchissage en matchs d’après-saison, lundi, et le Wild du Minnesota a défait les Blues de St. Louis au compte de 3-0, lors du troisième duel de la série de premier tour mettant aux prises les deux formations.

À voir :

La troupe de l’entraîneur-chef Mike Yeo mène 2-1 la confrontation au meilleur de sept parties.

Après 20 minutes sans but, les favoris de la foule ont pris une sérieuse option sur la rencontre en inscrivant deux filets en 2 min 05 s tard au deuxième vingt.

Jason Pominville a ouvert la marque en capitalisant sur une montée à l’emporte-pièce de Mikael Granlund, auteur de deux mentions d’aide au cours de la soirée. Celui-ci s’est dirigé vers la cage adverse et après que Carl Gunnarsson eut plongé pour harponner le disque, Zach Parisé a récupéré l’objet noir. Il a effectué un tir-passe vers son coéquipier québécois, qui a projeté la rondelle dans un trou béant.

Peu après, Parisé a doublé la priorité des siens, profitant du travail acharné de son trio en zone offensive. L’attaquant a eu le meilleur sur le défenseur Jay Bouwmeester dans l’enclave et il a pu décocher un lancer sans avertissement qui a battu l’ancien porte-couleurs du Junior de Montréal Jake Allen.

En fin de troisième période, Nino Niederreiter a complété le pointage en poussant la rondelle dans un filet désert. Pominville a terminé avec cinq tirs au total.

Du côté des perdants, Vladimir Tarasenko a conclu avec un différentiel de -3, tout comme Alexander Steen et Jori Lehtera. Alex Pietrangelo a été le joueur le plus utilisé des deux équipes, passant environ 27 minutes sur la glace. Allen a été défié 23 fois.

Le prochain affrontement de la série aura lieu mercredi, toujours au Minnesota.