Canadiens de Montréal

Le CH excelle sous pression

Publié | Mis à jour

Depuis le début de la série contre les Sénateurs d’Ottawa, les Canadiens de Montréal sont toujours rentrés au vestiaire en retard 1-0 après la première période.

Qu’à cela ne tienne, ils ont chaque fois été capables de surmonter ce recul au pointage. 

Selon l’entraîneur-chef Michel Therrien, c’est parce qu’ils ont confiance en leurs moyens que ses joueurs excellent dans pareille situation.

«Nous avons souvent gagné des matchs serrés cette saison. Je ne sens pas de panique au sein du groupe dans les matchs serrés. Nous jouons avec beaucoup de confiance.

«Ça aide toujours d’avoir un joueur très solide comme Carey Price. Il est l’une des raisons pour lesquelles nous montrons autant de confiance», a-t-il indiqué dans son point de presse après la victoire de 2-1 en prolongation de sa troupe dans le troisième match de la série.

De mieux en mieux

Dominés par les «Sens» en première période, les visiteurs ont mieux joué à mesure que le match avançait, ce que Therrien a apprécié.

«Nous avons bien réagi à partir de la deuxième période. Nous étions plus impliqués dans le jeu», a-t-il évalué.

Par ailleurs, Therrien s’est contenté de dire que Nathan Beaulieu est blessé au haut du corps.

Victime d’une «bonne mise en échec légale», selon les dires de l’entraîneur, de la part d’Erik Karlsson, Beaulieu a vu son temps d’utilisation diminuer grandement par la suite.